Les remèdes naturels ont toujours intéressé l’Homme. Avec les progrès techniques et technologiques de la science et de la médecine, il est maintenant facile de prouver leur efficacité. Par exemple, on sait maintenant avec certitude que le psyllium soulage les troubles intestinaux. Mais, les vertus thérapeutiques de ce produit naturel ne s’arrêtent pas là. Riche en fibres et sans gluten, le psyllium convient parfaitement à un régime végétalien ou végétarien. Bien entendu, les personnes qui suivent une alimentation classique peuvent aussi en consommer pour perdre du poids ou pour d’autres raisons de santé.

Qu’est-ce que le psyllium ?

Avant d’ajouter un quelconque produit à son alimentation, il convient d’avoir un minimum d’informations sur celui-ci. Voici donc ce qu’il faut savoir sur le psyllium.

Définition

Il s’agit d’une plante herbacée appartenant à la famille des plantaginacées. Son nom scientifique est plantago ovato, psyllium est son nom anglo-saxon et ispaghul son nom français. La plante possède d’autres surnoms tels que « plantain des Indes » ou « herbe à puce ».

Attention, le surnom herbe à puce ne signifie aucunement que l’ispaghul attire ou abrite ces insectes. Cette appellation vient du fait que la plante produit des fruits en forme de capsules contenant des graines minuscules. Étymologiquement, le nom psyllium vient du mot grec « psyllos » qui se traduit par « puce ». C’est là une allusion à la petite taille de la graine de psyllium.

Origine, histoire et culture

Quand on parle du plantain des Indes pour ses vertus thérapeutiques, on fait surtout référence à sa graine. C’est effectivement cette dernière qui renferme principalement les bienfaits du psyllium. Son utilisation remonte à plus de 10 siècles avant notre ère.

En Inde et en Chine, la graine de psyllium servait déjà à traiter les diarrhées, les constipations et les hémorroïdes. En Égypte, on l’utilisait pour soigner les constipations chroniques ainsi que les infections urinaires et rénales. Dans le cas de l’Europe, une cure d’ispaghul soulageait les articulations douloureuses et enflées. Dans la partie nord du continent africain, les femmes utilisent les graines de psyllium pour en faire un produit cosmétique pour la peau et les cheveux. Au Yémen, après avoir été trempées et appliquées en pansement, elles servaient à traiter les furoncles.

La notoriété de la plante a encore augmenté dans les années 199 o. En effet, en 1998, aux États-Unis la FDA (Food and Drug Administration) a autorisé les marques à indiquer sur leurs produits les bienfaits du psyllium (réduction de risque de maladies cardiaques). Cela à condition qu’ils contiennent au moins 1,7 g d’ispaghul. Il va sans dire que les avis positifs sur le psyllium ont gagné en popularité. Si bien que l’OMS et l’ESCOP (commission scientifique européenne de la phytothérapie) recommandent la graine de psyllium pour soulager les cas de constipation et de diarrhée.

Psyllium blond et Psyllium brun

Graine de psyllium blond ou graine de psyllium brun : quelle est la différence ?

On distingue effectivement deux types de graines de psyllium qui se différencient par la couleur : blonde ou brune.

La différence entre les deux types de graines est toute simple. Le psyllium blond pousse surtout en Inde et en Iran tandis que la graine de psyllium brune vient du bassin méditerranéen et du Moyen-Orient. Sachez toutefois que c’est la variante blonde qui est la plus vendue sur le marché.

Mis à part leur apparence et leur origine, elles sont en tout point identiques. C’est-à-dire que les deux graines de psyllium partagent les mêmes bienfaits. Cela signifie également qu’elles ont les mêmes composants qui sont des :

  • Acides gras insaturés.
  • Phytostérols.
  • Iridoïde.
  • Alcaloïdes cyclopentapyridiniques.
  • Polysaccharides, dont des mucilages.

Bienfaits du psyllium bio : quels sont-ils ?

Les vertus thérapeutiques de la graine de psyllium viennent principalement du mucilage présent dans son enveloppe. Il s’agit d’une fibre végétale faite de cellulose et d’hémicellulose. Très hydrophile, cette fibre augmente de volume au contact de l’eau. À titre informatif, le mucilage absorbe jusqu’à 8 fois son volume en eau et possède des propriétés apaisantes et adhésives. Il se compose à 70 % de fibres solubles et 30 % de fibres insolubles.

Comment le mucilage du psyllium aide-t-il à combattre la constipation ?

Qu’il soit blond ou brun, le psyllium bio est particulièrement riche en mucilage. C’est ce qui lui permet d’être efficace contre la constipation.

En gonflant, les mucilages vont former un gel avec l’eau contenue dans l’estomac. Ce phénomène va stimuler la contraction des parois intestinales. Résultat : les selles sont expulsées facilement. Le temps du transit gastro-intestinal s’en trouve même réduit.

Par contre, il est fortement recommandé de boire 200 ml d’eau après avoir pris du plantain des Indes. De cette manière, l’hydratation se fera de manière optimale.

Lutte contre la diarrhée : un véritable bienfait de la graine de psyllium ?

Il est vrai qu’il est surprenant d’entendre qu’un produit est à la fois laxatif et est bénéfique en cas de diarrhée. Pourtant, c’est bien réel. Là encore, ce sont les mucilages qui agissent. En effet, le gel formé va augmenter la capacité de rétention d’eau de l’organisme. Les selles vont devenir moins liquides et se feront moins fréquentes.

Sachez que la graine de psyllium n’est pas un aliment. Cela dans la mesure où le corps est incapable de l’assimiler. Son action sur l’organisme est donc purement mécanique.

Avis sur le psyllium pour soigner le syndrome du côlon irritable

Le syndrome du côlon irritable est un trouble intestinal encore mal connu. Il peut être causé par une infection, un stress intense, un dérèglement des hormones, etc. Aussi appelé syndrome de l’intestin irritable, il se manifeste par des douleurs abdominales fréquentes, des ballonnements, une alternance de diarrhée et de constipation.

Quoi qu’il en soit, les avis sur le psyllium pour traiter le syndrome du côlon irritable sont plutôt positifs. L’OMS le recommande pour traiter cette pathologie, car il est plus efficace que le son de blé.

Quelle dose de psyllium bio pour nettoyer le côlon ?

D’après des tests cliniques, la dose d’ispaghul pour nettoyer le côlon de manière optimale se situe entre 5 et à 10 g par jour. La poudre de psyllium bio se consommera mélangée à 100 ml d’eau.

Le psyllium bio : un anti-ballonnement ?

Les inconforts intestinaux se traduisent souvent par des ballonnements qui peuvent vite gâcher la vie. Heureusement, ils peuvent être réduits par la prise de graines de psyllium brun.

Pour profiter des propriétés anti-ballonnement du psyllium brun, il faut une cuillère à soupe de ses graines à tremper dans un grand verre d’eau tiède pendant 2 à 3 heures avant d’être ingérées.

La graine de psyllium réduit-elle les symptômes des hémorroïdes ?

C’est effectivement le cas. En consommant des graines de psyllium bio, une personne atteinte d’hémorroïdes verra ses saignements et douleurs diminués.

Psyllium et troubles intestinales

Psyllium et foie : des bienfaits sur cet organe ?

Psyllium et foie font bon ménage. Les graines de cette plante stimulent l’activité de cet organe en l’aidant à se débarrasser des métaux lourds. Concrètement, comme les fibres du plantain indien bio ne sont pas digérées par l’organisme, elles accrochent les déchets et toxines.

On note également une baisse de la production de cholestérol par le foie, en plus de limiter la formation d’acides biliaires.

Peut-on perdre du poids avec le psyllium ?

Psyllium et perte de poids ne sont pas étrangers. Les mucilages y sont encore pour quelque chose. Vous savez déjà qu’ils limitent la production de cholestérol du foie, ce qui est très intéressant pour celui qui veut maigrir. En plus d’accrocher les déchets, les fibres du psyllium bio captent les graisses et les sucres en excès.

Prévenir le diabète avec du psyllium bio, une possibilité ?

C’est bel et bien une possibilité. Tout repose une fois de plus sur le pouvoir des mucilages qui attirent les sucres en excès. Ainsi, le taux de glucose dans le sang ne sera jamais très élevé.

Pour privilégier une action optimale de ce phénomène, consommer l’ispaghul au milieu du repas est recommandé. De cette manière, les glucoses seront mieux et plus vite absorbés par les mucilages.

Existe-t-il des dangers à la consommation du psyllium ?

Il n’existe pas de réel danger lié à la consommation d’ispaghul. Néanmoins, il convient de rester vigilant sur ce point. La vigilance se traduit par l’absorption d’eau juste après la prise de psyllium bio. Dans le cas contraire, le risque serait une obstruction intestinale.

Par contre, le psyllium brun et le psyllium blond sont contre-indiqués aux :

  • Personnes souffrant d’obstruction gastro-intestinale, de sténose intestinale ou œsophagienne.
  • Personnes ayant un diabète mal contrôlé.
  • Femmes enceintes.
  • Enfants de moins de 6 ans.

Dans le cas de diabète, il est fortement recommandé de consulter l’avis du médecin traitant avant de se tourner vers cette solution naturelle.

Au début du traitement, l’ispaghul bio peut causer des flatulences et des ballonnements. Ces désagréments peuvent être évités en réduisant le dosage avant de l’augmenter progressivement. Un autre effet indésirable serait une allergie.

La consommation de psyllium est aussi déconseillée aux personnes suivant un traitement médicamenteux ou prenant des compléments alimentaires. Si vous êtes dans ce cas, demandez toujours au préalable l’avis de votre médecin traitant. Il pourra réajuster votre traitement ou vous conseiller d’espacer de quelques heures les prises.

Comment consommer le psyllium ?

L’ispaghul peut être consommé sous forme de graines ou de poudre. Si vous préférez les graines, elles doivent être trempées plusieurs heures dans l’eau. Pour la poudre, elle peut être diluée dans de l’eau, des jus de fruits, des yaourts ou de la soupe.

Concernant la posologie du psyllium, l’ESCOP recommande 2,5 à 40 g par jour (sans dépasser 13 g par prise) accompagné d’un grand verre d’eau. Voici aussi les dosages à respecter selon les cas :

  • Diarrhée entre 2,5 et 10 g par jour et jusqu’à 40 g.
  • Constipation : une cuillère à soupe (5 g) de psyllium matin et soir pendant 2 ou 3 jours.
  • Côlon irritable : 10 g de poudre d’ispaghul dilué dans un verre d’eau pendant 2 à 3 jours.
  • Nettoyage du côlon : 5 à 10 g de psyllium dans 100 ml d’eau. À prendre 2 à 4 fois par jour pendant 3 jours ou une semaine.

Bon à savoir : la posologie des enfants entre 6 et 12 ans pour le psyllium correspond à la moitié de celle des adultes. Veillez à faire boire beaucoup d’eau à vos enfants si vous comptez leur faire profiter des bienfaits du psyllium.

Où trouver du psyllium ?

Le psyllium se trouve facilement dans les magasins bio, certaines pharmacies et des sites spécialisés dans la phytothérapie.