Alors si vous aussi vous ne comprenez pas bien la différence entre tous ces noms (bizarroïdes, on vous l’accorde) et bien nous allons vous éclairer et peut être vous donner envie de vous lancer dans une nouvelle forme d’alimentation.

LES DIFFÉRENTS RÉGIMES ALIMENTAIRES

#VEGETARISME : C’est le régime alimentaire le plus répandu de tous. On élimine de notre alimentation tout ce qui a des pattes, des nageoires ou des ailes (en gros la chair animale). Oui, nos chers amis les poissons aussi sont épargnés alors petit conseil : évitez de proposer un pavé de saumon à un végétarien ! 

#VEGETALISME : Pour ce régime spécifique, il s’agit d’exclure toute chair animale comme les végétariens, mais en allant un peu plus loin et en éliminant aussi tous les produits dérivés des animaux. Adieu tartines de beurre le matin, œufs à la coque ou bon miel de montagne

#VEGANISME : À la différence du végétalisme, les vegans étendent leur idée au-delà de l’alimentation. C’est-à-dire, fini les visites de zoos ou d’aquariums. On supprime aussi de notre garde-robe toutes nos chaussures en cuir, nos pulls en laine et on se met au syn-thé-tique !

#PALEO : Abréviation de paléolithisme, un mot sorti tout droit de l’époque de l’âge de pierre et on comprend pourquoi. En effet, ce régime alimentaire se base sur la façon de manger de nos ancêtres (évidemment on oublie la chasse au mammouth et le décorticage des carcasses d’animaux à la main). Il serait basé sur une théorie selon laquelle le génome humain n’aurait que très peu évolué en plus de 40 000 ans. Par conséquent, l’alimentation de cette époque nous conviendrait tout à fait. Les paléos consomment donc beaucoup de viandes, des fruits et légumes et des noix. Les laitages, céréales, et produits transformés sont ici à bannir.

#CRUDIVORISME : Comme son nom l’indique, il s’agit de manger des aliments crus qui ne sont pas transformés. Très souvent, les crudivores sont végétariens/végétaliens (en même temps, on n’est pas sûr qu’un blanc de poulet cru soit très digeste…).

#FLEXITARIANISME : Si changer radicalement d’alimentation vous fait peur mais que vous souhaitez tout de même pour des raisons éthiques, écologiques ou même religieuses diminuer votre apport en viande et poisson, alors vous pouvez toujours opter pour le régime semi-végétarien ou flexitarien. Cela consiste à consommer des produits végétaux quotidiennement mais ne pas dire non à un bon steak ou filet de poisson de temps en temps, en surveillant sa provenance bien sûr.

MISE EN GARDE

Le changement d’alimentation n’est pas à prendre à la légère. Informez-vous bien des carences qui peuvent survenir suite à ces modifications et n’hésitez pas à consulter des spécialistes pour être toujours au top de votre forme !

Sources : https://www.monbento.com/blog/regimes-alimentaires-vegan-veggy-paleo-help/