Qu’est-ce que l’intolérance au lactose ? Quels sont les symptômes d’une intolérance au lactose ? Quelles sont les causes d’une intolérance au lactose ? Intolérance au lactose : comment adapter son alimentation ? |

 Qu’est-ce que l’intolérance au lactose ?

L’intolérance au lactose ainsi que l’allergie aux protéines de lait font fréquemment l’objet de longues discussions. En effet, ces deux réactions physiologiques empêchent les personnes concernées de bien assimiler les produits fabriqués à base de lait. Malgré cela, elles ne sont pas tout à fait pareilles.

L’intolérance au lactose, de quoi s’agit-il ?

L’intolérance au lactose est un phénomène qui se manifeste rarement chez le nouveau-né. Elle se passe habituellement après le sevrage, et au moment de l’intensification de la diversification alimentaire. Bien que la Belgique soit plus ou moins épargnée par cette pathologie, il n’en demeure pas moins fondamental d’en savoir un peu plus sur le sujet.

Le lactose est le principal sucre que l’on peut trouver dans le lait. Par exemple, 100 grammes de lait en poudre contiennent 38 grammes de lactose. Par ailleurs, ce dernier est également présent dans la plupart des produits laitiers, mais à faible quantité. À cet égard, le fromage n’en contient que 0,1 grammes.

Afin que le lactose soit complètement absorbé, il faut qu’il se décompose en deux nouveaux sucres, à savoir le glucose et le galactose. Ensuite, il revient à la lactase, une enzyme de l’intestin grêle, d’assurer sa désintégration. Toutefois, chez les individus intolérants au lactose, la lactase sécrétée n’est pas suffisante pour assimiler ce sucre. De ce fait, il passe dans le colon sans avoir été préalablement digéré. C’est cela qui engendre l’apparition de nombreux symptômes de l’intolérance au lactose.

Produits laitier

L’allergie aux produits laitiers, c’est quoi ?

L’intolérance au lactose touche davantage les adultes que les enfants. Par contre, l’allergie au lactose et aux produits laitiers apparaît généralement chez les enfants de moins de 2 ans. C’est une réaction du système immunitaire qui déclenche divers symptômes, comme un eczéma, une urticaire, des œdèmes, des coliques, des diarrhées, de l’asthme, etc. Ainsi, contrairement à l’intolérance au lactose, elle n’est pas due à l’insuffisance de la production de lactase.

Par ailleurs, la réponse inadaptée du système immunitaire face aux protéines du lait se justifie par le fait que ces derniers sont des substances étrangères au corps. Par conséquent, celui-ci se protège en créant des anticorps, c’est ce qui provoque l’apparition des symptômes.

 Quels sont les symptômes d’une intolérance au lactose ?

Le niveau d’intolérance au lactose d’une personne dépend de la quantité de lactase que son corps est capable de produire. Pour ce qui est de ses symptômes, les plus courants sont :

  • Les crampes abdominales.
  • Les ballonnements.
  • La constipation.
  • Les diarrhées.
  • Les nausées.
  • Les vomissements, surtout chez les enfants.
  • Les colopathies.
  • Les maux de tête.
  • La fatigue.
  • Les douleurs musculaires ou articulaires.
  • Etc.

Normalement, une personne intolérante au lactose ne souffre que de l’un ou deux de ces symptômes, mais très rarement de tous. Ils apparaissent après une demi-heure à 2 heures après la consommation de l’aliment contenant du lactose. Quant à la durée de ces troubles digestifs et intestinaux, elle change en fonction de la sévérité de l’intolérance et de la quantité de lactose absorbée.

 Quelles sont les causes d’une intolérance au lactose ?

Les causes d’une intolérance au lactose varient selon l’âge de la personne concernée. À cet égard, les enfants de bas âge sont moins sensibles à cette pathologie comparés aux adultes.

L’intolérance au lactose chez les enfants et les nourrissons

Il est tout à fait exceptionnel de constater une carence en lactase chez un nourrisson. Toutefois, si cela se produit, le phénomène est appelé déficit congénital en lactase. Il s’agit d’une maladie très rare qui se manifeste souvent par de la diarrhée de fermentation dès que l’on nourrit le bébé. Mais, d’autres symptômes peuvent également surgir, comme les vomissements ou d’importants ballonnements abdominaux. Outre cela, si le régime alimentaire du bébé implique toujours la consommation d’un produit contenant du lactose, la diarrhée peut provoquer une malnutrition rapide et sévère. Plus encore, le risque d’hypercalcémie avec néphrocalcinose augmente.

Quant à l’enfant, il peut avoir une intolérance passagère au lactose après avoir attrapé une gastro-entérite. Il s’agit d’une infection du tube digestif qui engendre des vomissements, une diarrhée, des douleurs abdominales et de la fièvre. Outre cela, l’intolérance au lactose d’un enfant peut également apparaître de façon éphémère après qu’il a contracté une giardiase. Celle-ci est une parasitose intestinale issue d’un micro-organisme qui peut éventuellement causer des troubles digestifs.

L’intolérance au lactose chez l’adulte

Un adulte assimile moins bien le lactose qu’un enfant parce que l’activité de la lactase baisse progressivement à partir de la fin de l’enfance. Cette diminution est nécessaire afin que l’organisme humain puisse s’adapter à la diversification de l’alimentation. D’ailleurs, même avec ce processus, la plupart des individus arrivent parfaitement à consommer des produits laitiers, sans que cela provoque chez eux des troubles digestifs. Toutefois, il arrive que certaines personnes possèdent une faible tolérance au lactose.

En outre, l’intolérance au lactose d’un adulte peut aussi être passagère lorsqu’elle est due à une maladie de l’intestin, comme le cœliaque, la gastro-entérite, la giardiase, etc. Ainsi, elle peut durer plusieurs semaines, le temps que la muqueuse intestinale guérisse.

Lactose

 Intolérance au lactose : comment adapter son alimentation ?

À l’heure actuelle, les aliments sans gluten et sans lactose commencent à prendre de la place dans les rayons des supermarchés en France. Néanmoins, pour votre bien-être, il est vivement recommandé de vous en approvisionner dans un magasin bio, comme Kazidomi par ici. Vous y trouverez de délicieux produits alimentaires sans gluten et sans lactose, comme des :

Par ailleurs, il n’existe pas de traitement curatif à l’intolérance au lactose. Ainsi, la meilleure manière de ne pas avoir les symptômes est d’éviter la consommation du lactose. Néanmoins, même si une personne est intolérante à ce genre de sucre, il lui est quand même possible de manger des produits laitiers. En effet, lorsque ces derniers sont fermentés, ils contiennent peu de lactose,. C’est le cas du fromage blanc, des yaourts, du camembert, du brie, etc. Bien entendu, leur consommation doit toujours être modérée.