Essayez l’adhésion gratuitement pendant 30 jours sans engagement

Blog Kazidomi

Découvrez l'ensemble des articles de notre blog Kazidomi

Préparer son retour à la maison pour mieux vivre son post-partum

Santé Bien-être Publié le 18/01/2021
Préparer son retour à la maison pour mieux vivre son post-partum
Pas toujours facile de s'organiser surtout quand c’est votre premier enfant. Découvrez les conseils d'une naturopathe pour préparer au mieux votre retour à la maison.

La naissance d’un enfant, que ce soit le premier ou le troisième, est toujours un bouleversement majeur dans la vie d’une femme et d’un couple. On trouve beaucoup d’informations sur la grossesse et tout ce qu’il faut acheter pour un nouveau-né mais peu sur le post-partum. L’expression « il faut tout un village pour élever un enfant » est vraie. Sauf qu’aujourd’hui le village est soit éloigné soit occupé et les jeunes parents se retrouvent seuls et démunis alors qu’ils auraient besoin de soutien, d’aide dans leur quotidien pour rester auprès de leur nouveau-né. Organiser son retour à la maison avec bébé doit être une priorité pour vivre au mieux ce bouleversement.

 

Organisation et anticipation pour un retour apaisé avec votre tout-petit

À partir du septième mois de grossesse, prenez le temps de réfléchir avec votre partenaire à ce que vous aimeriez pour votre retour à la maison avec votre nouveau-né: les visites, le soutien, la disponibilité de votre partenaire, si vous souhaitez allaiter ou donner le biberon… Mettez tout ce qui vous passe par la tête sur un papier et conservez bien cette feuille de route qui va vous éclairer sur vos besoins et vous aider à mettre en place des actions qui vont vous soulager au retour à la maison.

 

Le retour à la maison avec un nouveau-né est une étape importante. Vous êtes partis à la maternité en tant que couple et vous revenez avec un tout petit être qui dépend entièrement de vous et qui a besoin de vous. C’est quelque chose qu’il faut vraiment prendre en compte. Votre bébé n’a besoin que de vous, de vos bras, de votre chaleur, d’entendre les battements de votre coeur. Vous êtes son point de repère. Mais n’oubliez pas de prendre soin de vous aussi.

L’alimentation est un point très important. L’accouchement est comparé à un marathon. Vous venez de donner naissance et votre corps a subi de nombreux traumatismes que ce soit en donnant naissance par voie basse ou par césarienne. De plus, n’oubliez pas que vous avez porté votre petit être pendant neuf mois et que votre corps l’a fabriqué. Il est nécessaire de lui fournir tout ce dont il a besoin pour se réparer à son rythme et vous donner l’énergie nécessaire pour vous occuper de votre nouveau-né. Pour rester dans votre jolie bulle et ne pas vous laisser envahir et parasiter par le quotidien, préparez en avance des plats sains que vous mettrez au congélateur et qu’il vous sera facile préparer pour manger.

  

On mise sur des plats chauds et réconfortants, riches en acides gras essentiels, en légumes et en protéines comme les soupes et les bouillons. Vous pouvez aussi préparer des plats de légumes auxquels vous ajouterez un poisson gras (maquereaux, sardines en conserve).

Ajoutez à chaque repas une portion de céréales complètes ou de pommes de terre, de patates douces qui sont des fournisseurs d’énergie.

Consommez un à deux fruits frais et de saison chaque jour pour avoir un apport en vitamines et minéraux.

Buvez des infusions et beaucoup d’eau pour vous hydrater et éliminez correctement les déchets de l’organisme.

 

Les nutriments importants pour la reconstruction de l’organisme en post-partum

  • les acides gras essentiels: graines et oléagineux, huiles végétales (colza, olive), poissons gras, oeufs frais bio
  • le fer: spiruline, lentilles, haricots rouges, oléagineux
  • les fibres importantes pour la remise en route du transit: fruits et légumes frais, de saison, légumineuses, riz complet, avoine, pruneaux, figues
  • le magnésium: oléagineux, chocolat noir, céréales complètes, légumes verts
  • le calcium: légumes à feuilles vertes, amandes

 

Formez votre village pour avoir de l’aide et du soutien avec votre cercle proche (amis/famille). On a tendance à offrir un cadeau de naissance et à remplir les listes de naissance d’objets souvent inutiles. Pourtant, offrir un moment de présence pour que les parents puissent prendre une douche, apporter chaque semaine un plat, récupérer des courses ou des lessives sera beaucoup plus utile et apprécié. Réunissez les personnes sur qui vous êtes sûr de pouvoir compter et demandez-leur s’ils sont d’accord pour faire partie de votre groupe de soutien lors de votre retour à la maison.

 

Anticipez les gros achats

Un enfant génère des dépenses importantes. Plus vous allez anticiper, planifier et budgétiser ces dépenses et moins elles seront sources d’angoisses. Vous pouvez faire appel aussi à vos amis et avoir en prêt des vêtements, des meubles comme un lit ou une table à langer ou trouver votre bonheur sur les sites de seconde main qui regorgent de pépites à petits prix.

 

Profitez de ces moments et prenez le temps de découvrir votre nouveau-né

 

Ça y est, vous voilà de retour chez vous avec votre petite merveille et vous devez trouver un nouvel équilibre dans votre quotidien. C’est le moment d’activer votre village!

Laissez de coté les tâches domestiques ou déléguez-les. Votre nouveau-né a besoin de vous, pas d’une maison qui brille.

 

Faites respecter vos règles!

Que ce soit les horaires de visite de la famille et des amis, le lavage des mains, le port du masque ou le fait que vous ne vouliez pas que l’on prenne votre nouveau-né dans les bras, faites respecter vos règles. Vous êtes ses parents. Un nouveau-né n’a besoin que de ses parents et de leurs bras.

 

Reposez-vous le plus possible

Vous avez dû l’entendre vingt fois, mais dormez quand votre bébé dort est important. Vous avez besoin de repos pour pouvoir être à l’écoute de votre tout-petit. Vous aurez surement d’autres choses importantes à faire quand votre petit dormira mais n’oubliez pas qu’un parent reposé sera plus attentif et à même de répondre aux besoins d’un enfant. Le corps a besoin de repos mais aussi l’esprit car le bouleversement d’une naissance se fait aussi au niveau du cerveau et au niveau psychique. On appelle cela la matrescence. Vous allez passer par des montagnes russes émotionnelles qui peuvent être déroutantes. Le repos est salutaire pour vivre au mieux cette période.

 

N’hésitez pas à demander de l’aide et à parler

Il n’y a aucune honte à demander de l’aide et à parler de ses difficultés. Les jeunes parents se retrouvent souvent seuls face à leurs doutes, leurs questions qu’ils ne peuvent pas forcément exprimer à leur entourage sous peine de passer pour de mauvais parents. Il faut sortir de ce cadre. Demander de l’aide, poser des questions, exprimer ses doutes, ses sentiments n’a jamais fait de quelqu’un un être faible ou un mauvais parent. Au contraire, c’est une belle preuve de force et de courage. Alors parlez, appelez des professionnels de santé, faites appel au service d’une accompagnante périnatale ou d’une doula, entourez vous de jeunes mamans et de jeunes parents qui sont aussi dans cette période de matrescence, faites-vous aider sans aucune honte.

 

Faites-vous confiance

Écoutez votre intuition, faites-vous confiance et regardez votre tout-petit, c’est le meilleur conseil à recevoir. Vous savez ce qui est bon pour votre enfant, vous êtes ses parents. Lui aussi va vous aider, il va vous guider vers ce dont il a besoin alors faites lui confiance.

Écrit par Nora Bizeau, naturopathe www.naturebienetreetmoi.blog

Qui sommes-nous ?

Kazidomi est un e-commerce proposant plus de 4000 produits sains à petits prix

Newsletter

Recevez toutes les news et les offres Kazidomi en exclusivité !

Sélectionner une langue ou un pays
Panier d'achat 0