Essayez l’adhésion gratuitement pendant 30 jours sans engagement

Blog Kazidomi

Découvrez l'ensemble des articles de notre blog Kazidomi

L’orthorexie, quand manger sain devient une obsession

Cuisine Santé Bien-être Publié le 10/02/2021
L’orthorexie, quand manger sain devient une obsession
L’orthorexie est un trouble alimentaire qui impact la santé physique et mentale

Avoir une alimentation équilibrée, riche en micro-nutriments de qualité et en eau est une nécessité pour le bon fonctionnement de notre organisme. Lorsque bien manger devient une obsession, on parle d’orthorexie.

Qu’est ce que l’orthorexie?

C’est un trouble du comportement alimentaire tout comme l’anorexie ou la boulimie. On considère qu’une personne sur cinq serait aujourd’hui concernée par ce trouble. Avoir de bons réflexes nutritionnels est très bien mais ce trouble alimentaire devient vite envahissant au quotidien et entraine d’autres problèmes. Contrairement à une personne souffrant d’anorexie qui contrôle son alimentation pour perdre du poids, la personne souffrant d’orthorexie contrôle son alimentation dans le but de ne pas tomber malade.

Il y a toujours un élément déclencheur à ce trouble. Ça peut être la découverte d’une pathologie dans son entourage chez une personne qui avait un mode d’alimentation plutôt anarchique, l’envie de perdre quelques kilos, des conseils piochés sur internet ou lors d’une discussion entre amis. Les nouveaux « régimes » à la mode comme le véganisme, le végétarisme, le sans gluten mais aussi l’impact des réseaux sociaux et l’image du corps parfait et de l’alimentation idéale qu’ils véhiculent sont mis en cause dans cette course à une alimentation saine.

La personne atteinte de ce trouble a une obsession pour son alimentation et pour la qualité de ces aliments. Elle contrôle tout ce qu’elle va consommer, chaque aliment est analysé de façon drastique. Elle va aussi contrôler la qualité des aliments. Ils doivent être la plupart du temps issus de l’agriculture biologique, sans colorant, sans additif, sans conservateur, sans résidu de pesticides, ni trop gras, ni trop sucrés et ni trop salés. Le mode de cuisson et le matériel de cuisine utilisés sont aussi importants pour la personne orthorexique.

La traque de l’aliment sain passe au premier plan au détriment du gout et du plaisir de manger, c’est-à-dire que la personne préfèrera manger un plat dont elle n’aimera pas le gout plutôt que de consommer un plat qu’elle trouvera appétissant et qui lui procurera du plaisir.

Une personne orthorexique passera beaucoup de temps à analyser, vérifier, chercher les compositions des aliments, faire ses courses chaque jour et ça peut très vite devenir sa seule activité au quotidien. Elle classera aussi les aliments en deux groupes: bons ou mauvais.

Quand faut-il s’inquiéter? 

Progressivement, la personne va se sentir mieux dans son corps mais moins bien au niveau psychologique. Elle se retrouve alors enfermée dans un quotidien fait de rituels (achat dans un magasin précis, préparation des aliments de telles façons, repas pris à des heures précises) qui s’ils ne sont pas respectés sont source de grandes souffrances. Elle se coupe aussi de son entourage après les nombreux refus de repas à partager et peut-être aussi la tendance à vouloir les « convertir » à tout prix à son mode d’alimentation et de vie. L’isolement social a de nombreuses répercussions au niveau psychologique et peut engendrer de l’anxiété.

Ce trouble est malheureusement à l’origine de frustrations mais aussi de culpabilité car il arrive (rarement) à la personne de manger un aliment « interdit » et cette transgression de ses règles strictes apportent un mal-être supplémentaire.

Quel est l’impact de l’othorexie sur la santé? 

Contrôler à ce point son alimentation à un impact néfaste sur la santé. On constate de nombreuses carences au niveau des vitamines et des minéraux mais aussi en nutriments importants comme les protéines et les matières grasses qui sont souvent supprimées en quasi-totalité. Ces carences peuvent alors être la source d’autres troubles et ont une incidence néfaste sur les systèmes hormonaux et ostéo-articulaires.

Au niveau psychologique, ce trouble peut avoir des conséquences plus graves. L’isolement, la dépréciation de soi, la culpabilité, la frustration peuvent faire le lit à une dépression. L’othorexie peut mener à un trouble plus grave: la paranoïa. En effet, la personne atteinte d’othorexie peut croire qu’on essaie de l’empoisonner si on lui propose un nouvel aliment ou si on lui offre un repas de bon coeur.

 

Comment se soigner de l'orthorexie?

Il est possible d’apprendre à manger de nouveau correctement avec l’aide d’un thérapeute. C’est un travail sur soi qui va demander beaucoup d’investissement et de courage mais qui aura un effet bénéfique sur sa santé et sur son rapport au corps et à l’alimentation. Les thérapies comportementales et cognitives offrent de très bons résultats.

Comment savoir si vous souffrez d’orthorexie?

Le Dr Steven Bratman a été le premier à parler d’orthorexie en 1997 dans son article « The Health Food Eating Disorder ».  Il a créé un questionnaire comprenant 10 questions dans le but d’aider les personnes à déterminer s’ils souffrent ou non d’orthorexie. Si vous répondez « oui » à au moins 5 des questions suivantes, vous souffrez probablement de ce trouble et il est important d’en parler à u professionnel de santé qui pourra vous aiguiller et vous accompagner.

 

  • Passez-vous plus de 3 heures par jour à penser à votre régime alimentaire ?
  • Planifiez-vous vos repas plusieurs jours à l'avance ?
  • La valeur nutritionnelle de votre repas est-elle plus importante que le plaisir de le déguster ?
  • La qualité de votre vie s'est-elle dégradée, alors que la qualité de votre nourriture s'est améliorée ?
  • Êtes-vous récemment devenu plus exigeant(e) avec vous-même ?
  • Votre amour propre est-il renforcé par votre volonté de manger sain ?
  • Avez-vous renoncé à des aliments que vous aimiez au profit d'aliments "sains" ?
  • Votre régime alimentaire gêne-t-il vos sorties, vous éloignant de votre famille et de vos amis ?
  • Éprouvez-vous un sentiment de culpabilité dès que vous vous écartez de votre régime ?
  • Vous sentez-vous en paix avec vous-même et pensez-vous bien vous contrôler lorsque vous manger "sain" ?

 

 Écrit par Nora Bizeau, naturopathe www.naturebienetreetmoi.blog

 

 

Qui sommes-nous ?

Kazidomi est un e-commerce proposant plus de 4000 produits sains à petits prix

Newsletter

Recevez toutes les news et les offres Kazidomi en exclusivité !

Sélectionner une langue ou un pays
Panier d'achat 0