La livraison à domicile offerte dès 69€ avec le code LIVOFF
Blog Kazidomi

Découvrez l'ensemble des articles de notre blog Kazidomi

Moringa : bienfaits nutritionnels, conseils, alimentation

Santé Publié le 13/08/2020
Moringa : bienfaits nutritionnels, conseils, alimentation

Le moringa est un véritable concentré de nutriments. Il est idéal pour faire le plein d’énergie puisque c’est une excellente source de protéines, de vitamines, de bêta-carotène et bien d’autres encore Le moringa, un super-aliment à découvrir absolument

Consommé depuis des siècles dans les régions orientales, le moringa s’invite aujourd’hui peu à peu dans notre quotidien. Cet arbuste originaire d’Inde comporte effectivement un nombre incalculable de bienfaits, surtout du point de vue nutritionnel. Aussi appelé « arbre de vie », il s’agit également du complément alimentaire par excellence. Très riche en vitamines et en minéraux, le moringa est d’ailleurs utilisé par de nombreuses ONG pour lutter contre la malnutrition. Mais de quoi s’agit-il plus précisément ? Et comment faire pour mieux consommer cette plante ? Faisons le point.

Qu’est-ce que le moringa ?


Le moringa est avant tout un arbre doté de petites feuilles très vertes et de fleurs blanches agréablement parfumées. Grâce à cette particularité, il est facilement reconnaissable. En réalité, il existe 13 différentes espèces appartenant à la famille des moringaceae. Néanmoins, c’est celle qui répond au nom scientifique de « Moringa oleifera » qui est le plus souvent cultivée et consommée. Quoi qu’il en soit, son principal atout est certainement sa croissance rapide. Elle peut vite atteindre les trois mètres durant la première année. La moitié de ce temps peut même suffire pour récolter ses premières feuilles. La cueillette des fruits, quant à elle, peut se faire à partir d’un an et demi.

En outre, cette plante présente également une forte résistance à la sécheresse. Bien que principalement originaire d’Inde et du Sri Lanka, elle se retrouve d’ailleurs aujourd’hui dans de nombreuses régions d’Afrique et d’Asie. De plus, tous les composants du moringa sont parfaitement comestibles. Les racines, les feuilles, les fleurs, les gousses, les graines et même l’écorce, rien ne se perd. Toutefois, ce sont généralement les feuilles (fraîches ou séchées et réduites en poudre) et les gousses (cueillies encore vertes) que l’on retrouve le plus souvent dans le commerce.

Comment utiliser le moringa?


Le moringa est un arbre multi-usage et se présente ainsi sous plusieurs formes. Il peut donc être utilisé de différentes manières. Les feuilles peuvent par exemple se consommer en tant que salade et les racines comme des légumes. Ce sont d’excellents condiments qui accompagneront à merveille tous vos plats. Vous pouvez également en faire l’ingrédient principal de votre boisson naturelle quotidienne. En d’autres termes, il existe de mille et une façons d’intégrer le moringa dans votre alimentation de tous les jours.

Le moringa en poudre

Bien évidemment, vous avez la possibilité d’acheter un produit tout fait dans le commerce, mais il est également possible de préparer la poudre de moringa vous-même. Pour ce faire, il vous suffit de cueillir les feuilles tôt le matin ou tard le soir (pour vous assurer qu’elles soient suffisamment humidifiées). Après un tri rapide, vous pouvez passer au lavage et au séchage. Lorsque celles-ci sont complètement sèches, il ne vous reste plus qu’à les broyer à l’aide d’un mortier-pilon ou d’un moulin. Et voilà !

Laissez ensuite libre cours à votre imagination. Par exemple, le moringa peut être :

  • Mélangé à vos recettes favorites ;
  • Saupoudré aux soupes et aux ragoûts à la fin de la cuisson ;
  • Ajouté à une boisson, chaude ou froide ;
  • Mixé dans des smoothies ;
  • Cuit avec des sauces ;
  • Versé dans l’huile d’olive ou la vinaigrette ;
  • Utilisé en pâtisserie ;
  • Incorporé à la farine pour faire des pâtes bios...

1 à 2 cuillères à café de poudre suffisent largement pour une consommation quotidienne.

La feuille de moringa

Bien qu’il peut être un peu difficile de trouver des feuilles de moringa fraîches, elles sont très goûteuses et se cuisinent assez facilement. En effet, elles suivent la même méthode de cuisson que les épinards ou la blette. Si vous recherchez plus de saveurs, mélangez la préparation à une poêlée de légumes. Concoctée avec le lait de coco, la soupe à base de moringa représente pareillement une excellente option. Ce plat est d’ailleurs très apprécié aux Philippines, qui en a fait une des spécialités culinaires.

Néanmoins, vous aurez certainement plus de chance de trouver des feuilles séchées puisqu’elles se conservent plus longtemps. Dans ce cas, un rapide trempage dans de l’eau tiède peut s’imposer avant de passer en cuisine. Accordez cependant une attention particulière au mode de production et au processus de déshydratation afin de s’assurer qu’ils n’altèrent pas la qualité du moringa.

Le thé de moringa

Le plus souvent, les feuilles séchées de moringa sont utilisées pour faire de la tisane. De plus, cette infusion chaude peut parfaitement remplacer votre petite tasse de café ou de thé chaque matin. Sans les effets secondaires, bien sûr ! Pour cause, elle ne contient pas de caféine ni de théine, mais l’apport énergétique est bien là. Et ce, en partie à cause de la riboflavine (vitamine B2) qu’elle contient. Pour une préparation efficace :

  • Prenez environ deux grammes de feuilles séchées (équivalent de 2 cuillères à café) ;
  • Faites ensuite infuser durant 3 à 4 minutes dans un mug à l’aide d’une boule à thé ;
  • Et assurez-vous surtout d’utiliser de l’eau frémissante.

Pour une consommation tout au long de la journée, procédez de la même façon, mais en utilisant cette fois-ci 4 cuillères à café de feuilles séchées (soit environ 4 grammes) pour un litre d’eau. Les fleurs peuvent pareillement être infusées en thé de moringa et apporter les mêmes vertus.

La graine de moringa

Le moringa bio est à privilégier, surtout si vous voulez consommer les graines. En effet, c’est ce qui vous permettra de profiter de tous les bienfaits de cette plante. Bien évidemment, il est tout à fait possible de cuisiner directement les cosses. Elles peuvent très bien être cuites à la vapeur ou être grillées. À vous de choisir ! C’est d’ailleurs un excellent accompagnement qui se marie parfaitement avec tous les légumes, et plus particulièrement l’aubergine. Pour rehausser le goût, pensez à ajouter des épices. La peau extérieure est néanmoins fibreuse, alors si cela vous dérange, préférez la réserver pour le compost.

Toutefois, vous avez également la possibilité de manger directement les graines de moringa, telles qu’elles sont. Pour ce faire, rien de plus simple.

  • Cassez la petite coque marron ;
  • Extrayez la graine à l’intérieur (de couleur blanche) ;
  • Croquez la graine et dégustez !

La coquille se brise assez facilement. Vous n’aurez donc aucun mal à l’ouvrir. Pour tirer ainsi parti des vertus du moringa, une à deux graines par jour suffisent. Vous pourriez toujours augmenter le nombre (jusqu’à 10 par jour) au fur et à mesure que vous preniez l’habitude. Il est toutefois préférable d’espacer d’au moins une heure chaque prise. Pour cause, en consommer trop à la fois peut être particulièrement désagréable. Beaucoup de toxines sont traitées et éliminées dans un cours laps de temps, ce qui peut provoquer des maux d’estomac.

L’huile de moringa

À la fois utilisée en cosmétique et en cuisine, l’huile de moringa présente une composition assez similaire à l’huile d’olive. Elle contient jusqu’à 82 % d’acides gras insaturés et est très riche en acide oléique (70 %). C’est ce qui en fait sans doute l’une des meilleures huiles végétales pour la santé. D’ailleurs, elle peut très bien être chauffée. Afin de conserver toutes les valeurs nutritionnelles, il serait néanmoins plus judicieux de la consommer crue. Quelques petites gouttes dans vos plats favoris suffisent pour répondre à vos besoins quotidiens en vitamines C et A et en oméga 3. Pensez également à l’utiliser comme base de votre vinaigrette.

Nourrissante et adoucissante, l’huile de moringa fait aussi des merveilles pour votre corps et vos cheveux. Elle s’applique notamment sur la peau comme n’importe quelle autre crème. Elle combat ainsi les irritations et les maladies plus sérieuses comme l’eczéma ou le psoriasis. Sa teneur en acide béhénique est également excellente pour compléter votre soin capillaire — des racines aux pointes. Vous pouvez alors l’utiliser en tant que bain d’huile ou l’appliquer sur cheveux secs après le shampoing.

Quels sont les bienfaits du moringa ?


Les bienfaits du moringa bio vont bien au-delà de l’aspect esthétique. Ils sont d’ailleurs si nombreux qu’il peut être difficile de les énumérer tous. Néanmoins, son principal atout réside sans doute dans sa composition nutritionnelle exceptionnelle. Il s’agit d’ailleurs d’un « super-aliment » qui, à proportions identiques, contient :

  • 7 fois plus de vitamine C que les oranges et 9 fois plus que les kiwis ;
  • 3 fois plus de potassium que les bananes ;
  • 4 fois plus de vitamine A que les carottes ;
  • 5 fois plus de polyphénols que le soja ;
  • 36 fois plus de magnésium que les œufs ;
  • Plus de protéines et de calcium que le lait frais ;
  • Et presque autant de fer que les lentilles.

Le moringa bio serait également composé d’environ quatre-vingt-douze différents phytonutriments, dont les vitamines A, C, D, E et K et celles du groupe B (B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9). Il est aussi très riche en protéines et en sels minéraux (calcium, chlorure, chrome, fer, fluor, magnésium, potassium, sélénium, zinc, etc.). Avec un tel palmarès, on comprend très rapidement pourquoi les avis sur le moringa sont quasiment toujours positifs. Grâce à sa richesse nutritionnelle, l’arbre de vie s’avère effectivement crucial dans de nombreux domaines.

Les défenses immunitaires

Les propriétés du moringa sont exceptionnelles. Très riches en antioxydants, ses feuilles sont notamment idéales pour booster votre système immunitaire. En plus de redonner de la vitalité et de l’énergie à votre corps, elles contribuent également à l’amélioration de votre santé en général. Pour cause, cette plante dispose notamment de :

  • 46 antioxydants (dont les fameux omégas 3, 6 et 9) qui sont de puissants protecteurs de l’organisme ;
  • La vitamine E qui protège nos cellules, membranes et organes contre les radicaux libres, mais aussi contre le stress oxydatif ;
  • La vitamine C qui est connue pour son action anti-fatigue ;
  • La vitamine B1 et B2 qui joue un rôle majeur dans la production de l’énergie ;
  • La vitamine B5 qui contribue à la synthèse des hormones stéroïdiennes.

Bref, le moringa est LE booster de vitalité physique et intellectuelle par excellence. Il s’agit d’ailleurs d’un remède naturel qui combattrait plus de 300 différentes maladies, dont le rhume, le diabète, l’hypertension artérielle, l’anémie, le diabète ou encore l’ostéoporose.

La digestion

Parmi les nombreuses vertus du moringa, on retrouve aussi le confort digestif. En effet, l’arbre de vie améliore, accélère et facilite la digestion, et ce, de façon naturelle. Ses feuilles comportent entre autres :

  • Des fibres qui, en plus de prolonger la sensation de satiété, participent à la régulation du cholestérol ;
  • Du calcium qui neutralise l’acidité de l’estomac ;
  • De la vitamine PP (ou B3) qui contribue à la transformation des aliments en énergie ;
  • De la vitamine B6 qui régule la digestion ;
  • Et du zinc qui permet la production des prostaglandines (exerçant une action anti-inflammatoire).

Moringa et perte de poids

Les bienfaits du moringa sont également très plébiscités par les diététiciens qui décrivent souvent cette plante comme un excellent allié minceur. Pour cause, celle-ci a un effet rassasiant et est donc aussi un coupe-faim. C’est ce qui vous permettra de réduire votre consommation tout au long de la journée. En vous empêchant de grignoter entre les repas, elle est donc idéale pour la perte de poids. De plus, le moringa a des propriétés diurétiques qui favorisent l’élimination des toxines, des déchets et des liquides du corps lorsqu’il est consommé en infusion. Contenant de la vitamine B2, c’est aussi un produit naturel qui aide à favoriser la combustion des graisses et des sucres.

Moringa ou spiruline ?


En partie grâce à ses nombreuses vertus, le moringa bio constitue également une excellente alternative à la spiruline. Il comporte même beaucoup plus d’apports nutritionnels. À savoir :

  • 2 fois plus de taux de calcium ;
  • 10 fois plus de vitamine E ;
  • 2 fois plus de vitamine B2 et de vitamine B3 ;
  • 34 % d’hydrates de carbone (contre 15 % pour la spiruline).

La vitamine C est même complètement absente dans la spiruline. Néanmoins, la microalgue spiralée contient des phycocyanines (phytopigment protéique) et de vitamine B12, contrairement au moringa.

Où trouver du moringa ?


Les bienfaits du moringa reposent essentiellement sur la qualité du produit que vous achetez. C’est pourquoi vous devez redoubler de vigilance si vous passez par la grande distribution. Prêter notamment une attention particulière à la composition et gare aux additifs et conservateurs qui peuvent altérer sur les qualités nutritives.

Néanmoins, la meilleure solution reste toujours de faire un petit tour dans les magasins bio, les herboristeries ou encore les épiceries exotiques. Vous pouvez ainsi être certain d’avoir en votre possession un produit de qualité. Les poudres ou les gélules de moringa sont également disponibles dans certaines pharmacies ou parapharmacies. Quoi qu’il en soit, n’importe quel danger du moringa peut être facilement évité en évitant la surconsommation.

Qui sommes-nous ?

Kazidomi est un e-commerce proposant plus de 4000 produits sains à petits prix

Newsletter

Recevez toutes les news et les offres Kazidomi en exclusivité !

Sélectionner une langue ou un pays
Mes listes de souhait
Panier d'achat