Blog Kazidomi

Découvrez l'ensemble des articles de notre blog Kazidomi

A quoi penser quand on s'installe en tant que nutritionniste?

À propos Publié le 16/07/2018
A quoi penser quand on s'installe en tant que nutritionniste?

Vous avez votre diplôme en poche et vous voulez vous lancer en tant que nutritionniste ? Cette article va vous aider à savoir les démarches à réaliser pour ne rien oublier. Devenir indépendant et créer son cabinet veut dire que vous devenez votre propre chef d’entreprise et cela requiert des qualités de gestion et de management. Nous allons détailler les étapes des démarches à réaliser pour développer vos consultations.

  1. Bien choisir l’endroit

Tout d’abord, choisissez où vous voulez consulter. Chez vous ? Dans un centre ? Au sein d’un hôpital ? Dans quel région ? Cette région est-elle en demande de personnes comme vous ? Toutes des questions à vous poser avant de vous installer. Il ne sert à rien de vous installer dans un cabinet qui présente déjà plusieurs nutritionnistes, sauf si vous avez des spécialités différentes!

  1. Analyser vos coûts

La première année en tant qu’indépendant représente beaucoup de frais et il faudra savoir les gérer pour éviter des dépenses inutiles.

Niveau matériel, penser à acheter un bureau, des chaises, une balance, un mettre ruban, une imprimante, du papier pour imprimer vos documents et du matériel de bureau (fardes, classeurs, stylos, etc). Penser bien à garder tos vos tickets et factures afin de pouvoir justifier vos achats. En effet, penser à faire votre comptabilité chaque jour ou chaque semaine pour vous éviter de crouler sous une montagne de dossier à la fin de l'année. De plus, cela vous permettra de savoir où vous en êtes au niveau de vos dépenses. N'hésite pas à prendre contact avec un comptable qui sera certainement bien vous aiguiller sur les bonnes habitudes à prendre tout au long de l'année.

  1. Réaliser les démarches administratives

Les démarches administratives étant assez conséquentes et pouvant prendre beaucoup temps, il est donc recommandé de ne pas tarder pour les introduire.

Si vous êtes diététiciens, vous devez demander votre numéro de visa qui est octroyé par le SPF Santé publique (ministère fédéral de la santé). Ce numéro de visa, constitue la garantie que le diététicien est bien porteur d'un agrément validé par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Ensuite, vous pouvez également introduire une demande de numéro Inami afin que vos patients puissent être remboursés dans le cas de certaines consultations.

Par après, peu importe votre spécialisation, il est nécessaire de vous inscrire auprès de la banque carrefour des entreprise et de vous affilier à une caisse d’assurance sociale. Concernant le numéro de TVA, nous n’en n'avez pas besoin si vous êtes diététiciens et que vous faites uniquement des consultations.

En tant qu’indépendant, vous devez également adhérez à une mutuelle. Ceci n’est pas relié directement à la profession mais l’affiliation à une assurance-maladie et invalidité est obligatoire pour tout le monde en Belgique.

4) Communiquez pour vos faire connaître



Enfin, vous faire connaître auprès des médecins et autres professionnels de la santé est peut-être la chose la plus essentielle que vous devez faire. Sans communication, aucun patient ne saura que vous êtes disponible pour l’aider à améliorer son alimentation. Faire un site internet ainsi que des cartes de visite est également important pour que l’on puisse vous joindre facilement et savoir quel est votre prise en charge.

Nous espérons que toutes nos astuces vont vous aider pour développer votre consultations et nous vous souhaitons beaucoup de succès !

Qui sommes-nous ?

Kazidomi est un e-commerce proposant plus de 4000 produits sains à petits prix

Newsletter

Recevez toutes les news et les offres Kazidomi en exclusivité !

Sélectionner une langue ou un pays
Mes listes de souhait
Panier d'achat