Manque d’appétit, puberté retardée, surpoids, retard de croissance, constipation… vous constatez ces symptômes chez votre enfant, mais vous ne savez pas réellement quelle en est la cause ? Vous vous dites que c’est peut-être normal et que cela va s’améliorer dans quelque temps. Restez alerte, car il est probable qu’il s’agisse d’une carence en iode.

Eh oui, ce n’est pas la première chose à laquelle nous pensons et pourtant, le manque d’iode peut réellement en être l’origine. Effectivement, cet oligo-élément joue un rôle important pour le bon fonctionnement de notre organisme et surtout pour le bon développement du cerveau de l’enfant. Présent en très petite quantité dans le corps humain, en tant que parents, vous devez veiller à ce que votre précieux en consomme suffisamment pour une santé de fer.

Qu’est-ce que l’iode ?

Nous savons qu’on peut en retrouver dans le sel iodé et l’eau iodée. Pourtant, il n’est pas toujours facile de répondre à la question : qu’est-ce que l’iode ? Représenté en I dans le tableau périodique des éléments, l’iode est un oligo-élément nécessaire à l’organisme humain. D’après les médecins, un enfant de 6 mois à 6 ans aurait besoin de 90 microgrammes d’iode dans son alimentation journalière. Ceux qui ont 7 à 10 ans, de 120, les adolescents et les adultes environ les 150, tandis que les femmes enceintes et celles qui allaitent de 200 microgrammes d’iode par jour.

Iode

Pourquoi l’iode est-il essentiel au bon développement cérébral de votre enfant ?

Principalement, un aliment riche en iode a pour mission de réguler le bon fonctionnement de la glande thyroïdienne. Vous vous demandez sûrement, mais quel est le lien entre l’iode et thyroïde ? Eh bien, c’est l’iode contenu dans les aliments qui active la production des hormones thyroïdiennes. Et à leurs tours, ces dernières sont responsables de nombreuses fonctions dans le corps d’un individu que l’on soit enfant ou adulte.

Pour l’enfant, il est fondamental afin de développer son cerveau convenablement. S’il a des déficits d’iode, à l’avenir, il risque d’avoir des difficultés d’apprentissage. En d’autres termes, il n’atteindra pas le plein potentiel de son développement cérébral.

En résumé, sans aliment iodé, un dysfonctionnement majeur quant à ses capacités peut survenir. Il faut donc faire attention à la carence en iode.

Outre cela, les bienfaits de l’iode sont nombreux. À savoir :

  • La favorisation de la fertilité ;
  • La régulation du rythme cardiaque ;
  • Le bon métabolisme des graisses et du sucre ;
  • La bonne croissance des tissus, des muscles et des organes.

Iode

Quels sont les aliments riches en iode pour assurer cette bonne croissance ?

Votre enfant souffre de carence en iode ou de manque d’iode ? Pas de panique, il existe des solutions pour combler cette insuffisance. Pour ce faire, préférez les aliments organiques dans la cuisine.

Vous pouvez notamment en trouver dans les poissons (cabillaud, sardines, maquereau, thon, raie, etc.) et dans les fruits de mer (tels que le calamar, l’huître, le crabe et les crevettes). Si votre chérubin est allergique à ces aliments, algues, soja, produits laitiers, fruits secs, cresson, sel iodé bio et épinards en sont également riches, même si le taux n’est pas égal à celui des produits de la mer.

En tout cas, l’idéal est de varier ce qui se trouve dans son assiette. Les compléments alimentaires en iode peuvent aussi aider dans ce cas, mais il vaut mieux privilégier les produits que la nature met déjà à notre disposition.

Si pour une raison ou une autre, vous préférez tout de même l’iode version complément alimentaire, Kazidomi vous propose ses produits.