Qu’est-ce que le curcuma ?

Quand on entend le mot curcuma, on pense tout de suite à l’épice de couleur orangée. Cette épice très colorée ajoute donc de la vie et de la saveur aux plats. Le curcuma est d’ailleurs l’ingrédient principal du curry.

Cette épice se retrouve dans la cuisine indienne, mais aussi asiatique. Saviez-vous que plusieurs propriétés du curcuma sont bénéfiques à la santé ? On l’utilise notamment depuis des siècles dans la médecine ayurvédique et la médecine traditionnelle chinoise.

Quelle est son origine ?

Il relève la saveur des plats et est bénéfique à la santé, le curcuma serait-il une épice magique ? Non, mais c’est presque tout comme.

Notez qu’il existe plusieurs variétés de curcuma, mais celle utilisée en cuisine et en médecine traditionnelle porte le nom scientifique de Curcuma Longa. Il s’agit d’une plante herbacée rhizomateuse vivace appartenant à la famille des Zingibéracées.

Concernant son origine, la plante provient de régions de l'Asie du Sud et du Sud-Est, plus précisément de l’Inde et du Myanmar. Quant à sa découverte et sa première utilisation, il existe des traces écrites dans la littérature sanskrite remontant à plus de 2000 ans.

Déjà à l’époque, l’épice s’utilisait dans les domaines de la cuisine et de la médecine. Si vous l’avez déjà utilisée pour vos préparations culinaires, vous savez qu’elle rehausse la saveur des plats et leur donne naturellement une couleur jaune. Ce que vous ne saviez peut-être pas c’est que parmi les propriétés du curcuma, il y a aussi la conservation alimentaire.

Dans le cadre de la médecine, le tubercule est une plante médicinale des plus efficaces. Elle s’utilise effectivement dans la médecine chinoise, ayurvédique et en phytothérapie. Avec les avancées scientifiques et médicales, de nombreuses études ont démontré les bienfaits du curcuma sur l’organisme. D’ailleurs, ceux-ci sont dus à la composition de la plante.

Quelle est la composition de la plante de curcuma ?

Les propriétés du curcuma proviennent de sa composition. Il n’est donc pas plus magique que le fenugrec qui doit également ses vertus sur l’organisme à sa composition nutritionnelle.

Dans la plante de curcuma, on note la présence de curcumine. C’est ce composé qui est le principe actif majeur de l’épice et c’est également la curcumine qui est bénéfique à l’organisme grâce à son effet antioxydant.

Notez que la composition nutritionnelle du curcuma s’étend aussi aux :

  • Autres principes actifs comme les curcuminoïdes, les alcaloïdes, les lignanes, les phénylpropanoïdes, la dihydrocurcumine, la desméthoxycurcumine, la bidesméthoxycurcumine, les quinoïdes, les benzénoïdes et les phénylpropanoïdes.
  • Vitamines (E, K, vitamines du groupe B).
  • Minéraux tels que le magnésium, le potassium, le phosphore, le fer, le manganèse, le cuivre et le zinc.
  • Huiles essentielles aux propriétés antioxydantes comme les turmérones.

Tous ces composants naturels font du tubercule qu’est le curcuma une des plantes médicinales les plus puissantes.

De quelles façons consommer le curcuma ?

Dans le commerce, le curcuma existe sous plusieurs formes. Il y a le curcuma en poudre, sous forme de boisson et de compléments alimentaires.

Le curcuma en poudre en cuisine

Afin de transformer le tubercule asiatique en poudre, il faut du curcuma frais. Pour être plus précis, c’est la racine de la plante de curcuma ou rhizome qu’on utilise. Le rhizome connait une étape de séchage avant d’être réduit à l’état de poudre. La poudre de curcuma est sans aucun doute la forme la plus répandue de la fameuse épice. Ainsi, elle s’utilise facilement pour diverses préparations culinaires (plats, sauces, saupoudrage…).

Pour profiter des propriétés du curcuma en poudre, ajoutez une cuillère à café par personne de l’épice dans vos plats. Cela correspond à 2 à 3 g de curcuma.

Peut-être que vous avez remarqué que dans la cuisine indienne, cette épice se retrouve toujours mélangée à d’autres épices comme le poivre. La raison à cela est la faible biodisponibilité du tubercule, cela veut dire que l’organisme ne l’assimile pas totalement. La présence du poivre change la donne et permet de profiter des bienfaits du curcuma. Certains parlent même d’une décuplation des propriétés du tubercule.

Comprenez qu’il est fortement conseillé de bien mélanger les épices entre elles dans l’objectif de profiter au maximum des bienfaits du curcuma. Une méthode de mélange des épices assez populaire est le dosage 9-5-1. Cette méthode se traduit par 9 doses de curcuma, 5 doses d’une autre épice et 1 dose de poivre.

Une autre astuce pour augmenter la biodisponibilité du curcuma en poudre est de le mélanger à de la matière grasse, par exemple de l’huile d’olive, qui aide le corps à absorber les nutriments présents dans l'épice.

Du curcuma frais sous forme de boisson

Préparer du curcuma frais sous forme de boisson permet aussi d’augmenter sa biodisponibilité. Par exemple en l’associant à un breuvage golden milk, l'autre avantage de ce mélange est la possibilité de profiter aussi des bienfaits du coco. En effet, les ingrédients de la golden milk sont :

  • Du lait de coco dans un grand verre.
  • Une cuillère à soupe d’huile de coco.
  • Une cuillère à café de curcuma en poudre.
  • Une pincée de poivre noir moulu.

Si vous n’avez pas de lait de coco sous la main, remplacez-le par du lait végétal. Éventuellement, vous pouvez rajouter du miel à votre mélange.

Boire une infusion à base de curcuma est également un excellent moyen d’ingérer l’épice et de prendre soin de sa santé. Si vous avez de la poudre de curcuma sous la main, infusez-en 1 à 2 g avec 3 à 4 grains de poivre noir dans 150 ml d’eau bouillante durant 10 à 15 minutes. Vous pouvez ajouter du citron à l’infusion pour relever le parfum et le goût.

En outre, vous pouvez aussi préparer une boisson au curcuma en faisant bouillir la racine de la plante pendant 3 minutes, puis en laissant infuser la décoction durant 10 minutes.

La plante de curcuma en compléments alimentaires

Opter pour du curcuma sous l’aspect de compléments alimentaires s’avère une alternative intéressante pour ceux qui ne désirent pas s’encombrer du calcul des dosages dans la cuisine ou qui n'apprécient pas son goût. Le prendre sous forme de compléments permet d'augmenter plus facilement les doses journalières, notamment en cas de cure où elles sont plus ou moins élevées.

Le curcuma en compléments alimentaires se présente sous la forme de gélules ou de capsules. Consommez-les pendant le repas pour faciliter l’absorption. Veillez également à vérifier que les gélules de curcuma contiennent de la pipérine (alcaloïdes du poivre) pour profiter convenablement des bienfaits du curcuma.

Quels sont les bienfaits et vertus du curcuma ?

Vous savez déjà que le curcuma s’utilise en cuisine et médecine traditionnelle pour ses bienfaits et vertus. Les voici.

Le curcuma est un excellent anti-inflammatoire

La racine du curcuma est effectivement capable de soulager les douleurs inflammatoires. De ce fait, on l’utilise pour traiter l’arthrose et l'arthrite, les rhumatismes, les tendinites, les douleurs ulcéreuses et les gastrites.

Les propriétés anti-inflammatoires du curcuma viennent de ses substances actives (curcumine, curcuminoïdes, etc.). Il s’agit de puissants antioxydants naturels. Pour profiter de ses effets, les spécialistes recommandent une cure de curcuma durant 1 ou 2 semaines. Les gélules permettent d’atteindre facilement la dose indiquée par jour. Cette méthode est plébiscitée pour sa simplicité. Cependant, veillez à respecter la posologie indiquée sur le produit. Entre deux cures, pensez à prendre un temps de pause de 2 semaines.

Le curcuma permet de lutter contre les maladies cardiovasculaires

Lorsqu’elles ne durent pas, les inflammations aident l’organisme à guérir les blessures et à combattre les infections. Si elles perdurent sur le long terme, elles favorisent le développement des maladies cardiovasculaires. Le stress, une mauvaise alimentation, le tabagisme, l’alcool, une exposition à des produits chimiques, etc. peuvent déclencher des états inflammatoires.

Il va de soi que les propriétés anti-inflammatoires du curcuma empêcheront les inflammations de perdurer. Ainsi, l’épice lutte indirectement contre l'apparition de maladies cardiovasculaires. Plus encore, la plante de curcuma diminue les risques de crise cardiaque de 56 % selon une étude publiée dans l’American Journal of Cardiology en 2012. L’observation s’est faite auprès de patients ayant subi un pontage coronarien.

Le curcuma est bénéfique pour votre esprit

La plante de curcuma ne fait pas que du bien à votre corps, elle est aussi bénéfique pour les fonctions cognitives. Il faut savoir que les tissus nerveux sont vulnérables à l'accumulation de métaux lourds et de protéines (formation de plaques amyloïdes au niveau du cerveau). L’épice d’origine asiatique a pour effet d'aider l'organisme à les évacuer plus facilement. Ces actions sont dues aux propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes de la curcumine et des curcuminoïdes ainsi qu'à leur action drainante en facilitant leur élimination par le foie.

Ainsi, le drainage des métaux lourds et le nettoyage des plaques amyloïdes limitent la progression de la maladie d’Alzheimer, les troubles de la mémoire et les maladies neurodégénératives.

Le curcuma est un antioxydant spectaculaire

La curcumine et les curcuminoïdes s’imposent parmi les antioxydants naturels les plus puissants. Ils détruisent les radicaux libres ce qui permet de limiter le vieillissement prématuré des cellules et aident à éliminer les substances nocives à la santé. On compte aussi parmi leurs bienfaits la lutte contre les inflammations intestinales comme les ulcères gastriques et duodénaux. En effet, les antioxydants de la plante éliminent la bactérie à l’origine de ces maux.

Les effets antioxydants de la curcumine s’étendent au soulagement du stress oxydatif, notamment au niveau du tissu musculaire. La pratique de sport entraîne un état de stress dans l'organisme qui peut être à l'origine de la production de radicaux libres. L'effet antioxydant couplé avec la propriété anti-inflammatoire de l’épice en fait une supplémentation idéale pour les sportifs. En effet, en intégrant le curcuma à leur alimentation, ils augmentent leur capacité de récupération et aident leur corps à lutter contre le stress. Sans oublier que cela les aide à prévenir, voire à guérir plus rapidement les blessures et inflammations.

Par ailleurs, des essais cliniques étudient plus en profondeur les antioxydants du curcuma qui auraient des qualités anticancéreuses. Les résultats obtenus indiquent que le curcuma et la curcumine freinent la croissance de divers types de cancers. En ingérant l’épice, l’organisme produit des enzymes attaquant les cellules cancéreuses. Cette observation s’est faite lors d’une expérience de xénogreffe in vivo. Il s’agit d’introduire des cellules vésicales cancéreuses dans des souris saines. Après avoir reçu une dose de 50 mg/kg de curcuma tous les 2 jours pendant 18 jours, la croissance tumorale a fortement diminué. Aux États-Unis, on recommande déjà la prise de curcuma pour prévenir le cancer et on l’intègre aussi dans le cadre d’une chimiothérapie.

Si la curcumine et les curcuminoïdes s’imposent comme d’extraordinaires antioxydants, le curcuma en contient encore d’autres : la vitamine C et la vitamine E. Notez également que le taux de pourcentage de curcumine dans l’épice est assez faible. On compte en moyenne 3 à 4 % du poids total de la poudre de curcuma. La présence des autres antioxydants est donc la bienvenue pour décupler les effets bénéfiques.

Le curcuma diminue votre taux de mauvais cholestérol

Tout le monde sait désormais que le mauvais cholestérol est à l’origine de maladies cardiovasculaires. En consommant régulièrement du curcuma frais, vous protégez votre organisme de ces affections. Des études ont effectivement démontré que parmi les bienfaits du curcuma, on compte également une amélioration de la circulation sanguine qui diminue le risque de caillots sanguins (source : ncbi.nlm.nigh.gov) et une action sur le taux de cholestérol.

Entre autres, la plante de curcuma agit sur le mauvais cholestérol ou cholestérol LDL responsable des complications cardiovasculaires. Elle permet d'empêcher son oxydation dans l’organisme. En gros, le curcuma réduit le taux de cholestérol en général en le transformant en acides biliaires dans le foie et en limitant son accumulation dans les vaisseaux sanguins.

Curcuma

Pour quels usages utiliser le curcuma ?

Profiter avantageusement des propriétés du curcuma se fait aussi bien en cuisine que sur le plan de la santé.

En cuisine, l’utilisation classique du curcuma se résume à le saupoudrer sur les plats, à l’utiliser en sauce, à l'intégrer dans un mélange d’épices ou une boisson. Pour surprendre vos papilles et casser la routine, cuisinez des plats originaux comme des tagliatelles riz et curcuma bio ou des gnochetti de riz et curcuma bio. Cela peut être aussi une manière originale d’introduire vos enfants à une alimentation plus variée et bénéfique pour leur santé.

Sur le plan médical, il convient de toujours consulter un spécialiste avant d'entamer une cure de curcuma ou de le prendre en complément alimentaire. En effet, la posologie d’une cure dépend de l’avancée de votre maladie. Par exemple, dans le cas d’un traitement d’un cancer, la dose peut être de 3 à 6 g par jour pour une durée allant de 1 à 4 mois. De plus, un professionnel de santé pourra vous orienter vers une forme de curcuma brevetée.

Quels sont les effets indésirables et contre indications ?

Lorsque le curcuma frais est pris dans les doses prescrites, vous ne courrez aucun risque. Une conte indication existe néanmoins chez les personnes souffrant de carence en fer, la curcumine peut en effet se lier au fer et limiter son absorption.

D’autres effets indésirables peuvent se manifester, comme des migraines, des diarrhées et un jaunissement des selles. En cas de symptômes inhabituels, pensez toujours à consulter votre médecin.