Qu’est-ce que l’argousier (hippophae rhamnoides) ?

L’Hippophae rhamnoides, plus communément connu sous le nom d’argousier, est avant tout une plante dioïque qui est originaire des zones tempérées de l’Europe et de l’Asie. Il appartient à la famille des Éléagnacées et se consomme dans ces régions depuis des centaines d’années. Néanmoins, l’argousier a connu un regain d’intérêt auprès de la communauté scientifique et des consommateurs ces derniers temps. C’est notamment en raison de ses valeurs nutritives et médicinales incroyables.

D’ailleurs, toutes les parties de cet arbre sont utilisées. Les baies orangées sont notamment excellentes pour faire de la confiture, de la compote ou encore de la gelée. Leur goût acide et astringent offre également de nouvelles saveurs très intéressantes dans un sorbet.

Les fruits de l’argousier peuvent aussi se consommer tels quels. En Sibérie et en Asie, ils sont par exemple servis avec du lait et du fromage. En Himalaya, ils sont un condiment très apprécié et dans les pays nordiques, ils viennent agrémenter les sauces de poisson. Pareillement, un cocktail à base d’argousier et de vodka fait fureur en Russie.

Les feuilles (de couleur sombre avec des reflets argentés) et l’écorce, quant à elles, sont utilisées pour obtenir des extraits qui entrent dans la formulation de certains produits de beauté. Dans le domaine du cosmétique, c’est néanmoins l’huile de pépins d’argousier qui est la plus prisée.

Vous pouvez notamment retrouver la Crème mains, le lait corporel et l’huile de soin à l’argousier sur KAZIDOMI.

Retrouvez aussi notre sélection de Gel douche.

Argousier

Argousier : quelle est son origine ?

L’argousier pousse naturellement dans la plupart des pays d’Europe et d’Asie occidentale. Cet arbrisseau serait en réalité l’un des premiers ligneux à prospérer après la glaciation de Würm. L’espèce est assez commune en Russie où elle recouvre 200 000 ha de forêts naturelles et en Chine (920 000 ha).

Cependant, l’argousier a l’avantage d’être particulièrement résistant, même dans les conditions les plus extrêmes. Il peut notamment survivre dans des températures allant de -40 °C à +40 °C. L’argousier peut ainsi autant tolérer le temps glacial et l’humidité que la sécheresse.

En France, certains agriculteurs dans la vallée de la Durance ont aussi réagi à la baisse du marché des fruits en se lançant dans la culture de l’argousier. Les jeunes plants sont généralement mis en terre en automne ou au printemps pour assurer un bon enracinement.

L’argousier peut atteindre les 6 mètres de haut et s’étend sur 3,5 mètres. Il commence à produire ses premiers fruits à l’âge de 4 ans. Ce sont en réalité des baies orangées qui s’agglutinent autour des rameaux.

Quelles sont les propriétés médicinales de l’argousier ?

L’argousier a été longtemps connu pour ses vertus thérapeutiques qui auraient été exploitées depuis l’Antiquité. Autrefois, le miel d’argousier faisait par exemple partie de l’alimentation des cosmonautes russes pour garder leur vitalité et booster leur santé en même temps. Ce serait d’ailleurs des immigrés de cette région qui ont introduit l’argousier en Amérique du Nord pour la première fois.

Quoi qu’il en soit, l’argousier reste un super-fruit réputé pour être un allié santé de taille, quel qu’en soit l’usage (interne ou externe).

Utilisation interne

L’argousier joue jusqu’à aujourd’hui un rôle important dans les médecines traditionnelles de la Chine, du Japon, du Tibet et même dans l’ayurvéda. Il agit alors comme tonique général, avec un effet stimulant physique.

Néanmoins, les recherches scientifiques concernant l’argousier n’en sont encore qu’à leurs débuts. Bien que les baies d’argousier sont ainsi réputées pour leur rôle de protection cardiovasculaire, les preuves ne sont pas encore assez suffisantes à ce jour.

Néanmoins, le fruit d’argousier reste très riche en flavonoïdes, qui eux, se retrouvent souvent au cœur des traitements contre les affections chroniques, en particulier dans le domaine du cardiovasculaire.

L’argousier est également bourré de vitamine C (jusqu’à 900 mg pour 100 g de baies). Il contribue donc à la régulation du fonctionnement de l’organisme dans son ensemble. Que ce soit pour booster la défense immunitaire, pour soutenir la formation du collagène ou même pour contrer l’attaque des radicaux libres, l’argousier reste un excellent choix.

Utilisation externe

En usage externe, l’argousier peut avoir un effet anti-inflammatoire et cicatrisant, en grande partie à cause de sa forte teneur en oméga-3 et en stérols. Bien que les baies d’argousier et les pépins peuvent tous les deux s’appliquer directement sur la peau, l’huile d’argousier est celle qui sert le plus souvent dans ce cas.

En effet, cette dernière contient un taux exceptionnel de vitamine E, d’oméga-3 et 6, mais aussi de caroténoïdes. Tous ces actifs ont à la fois un rôle réparateur, assouplissant, protecteur, antioxydant et anti-radicalaire.

L’huile d’argousier peut donc être indiquée en cas de brûlure, de coup de soleil, d’eczéma ou d’autres affectations cutanées. Dans le domaine du cosmétique, l’argousier sert plutôt dans la prévention du vieillissement précoce de la peau.

Indications thérapeutiques

Le plus souvent, l’argousier est indiqué pour :

  • Soutenir et renforcer les systèmes de l’organisme ;
  • Faciliter l’assimilation du fer ;
  • Aider les cellules à mieux se régénérer ;
  • Améliorer la circulation sanguine ;
  • Ou tout simplement pour redonner énergie et vitalité.

Comment consommer l’argousier ?

Pour profiter de tous ces bienfaits, vous pouvez consommer l’argousier sous différentes formes. Ajoutés dans du Granola, les fruits sont par exemple excellents.

Une tisane à base des feuilles représente aussi une excellente source de vitamines, d’antioxydants, d’acides gras et de minéraux.

L’élixir d’argousier

L’élixir d’argousier est préparé à partir de baies mûries au soleil, pour donner un nectar aromatique vitalisant qui renforce les défenses immunitaires. C’est l’idéal pendant les périodes froides et pour lutter contre le blues automnal, ou en période d’activité physique et cérébrale intense dans le cadre professionnel, scolaire ou sportive.

Il est un complément alimentaire précieux et convient très bien aux enfants.

Dose journalière recommandée : 3 cuillères à soupe (soit 3 x 15 ml) par jour. Une cuillère à soupe de cet élixir doit être diluée dans un verre d’eau, de jus de fruit, de smoothie ou encore de yaourt.

Jus d'argousier

Le jus d’argousier

Le jus d’argousier de qualité biologique est extrait par simple pression des baies de manière à en recueillir et en préserver les substances essentielles. Riche en vitamine C naturelle, il contient également de la vitamine E et du bêta-carotène.

Il est aussi un excellent tonique qui aide votre organisme à retrouver sa vitalité et à renforcer ses défenses naturelles. Trois cuillères à soupe de jus d’argousier vous offriront tous vos besoins en vitamine C pour une journée !

Quels sont les bienfaits de l’argousier et de son fruit ?

Les valeurs nutritionnelles de l’argousier sont impressionnantes et c’est justement pour cette raison qu’il est tant apprécié.

L’argousier est notamment la principale source végétale en acide gras oméga 7 (avec le noix de Macadamia). Aujourd’hui, le jus d’argousier est très recommandé en phytothérapie.

Quoi qu’il en soit, l’argousier propose un lot très intéressant de vitamines, de sels minéraux, mais aussi d’oligo-élément.

  • La vitamine C de son fruit : l’argousier contient 30 fois plus de vitamine C que l’orange (le jus d’argousier cultivé dans les Alpes du Sud est un des plus riches en vitamine C) ;
  • La vitamine E : 100 g l’huile d’argousier propose notamment 330,4 mg de vitamine E ; c’est bien plus que pour le blé, le maïs et la fève de soja.
  • La vitamine A et le bêta-carotène : 378 mg de vitamine A pour 100 g d’huile ;
  • Les flavonoïdes : présents tant dans les feuilles que dans les baies d’argousier (leucocyanidine, cathécine et flavonols) ;
  • Un concentré d’acides gras essentiels : notamment en oméga 3 et oméga 6.

Vous pouvez donc profiter de tous les bienfaits d’un superaliment avec l’argousier.