Livraison à domicile offerte pour les membres dès 89€ avec le code BYE2021

Tout savoir sur les probiotiques

Santé Publié le 08/11/2021
Tout savoir sur les probiotiques
Efficaces contre les problèmes digestifs et intestinaux, les allergies, les infections hivernales... les probiotiques ont de nombreux bienfaits sur notre système immunitaire et notre santé en général.

Les probiotiques : des amis qui vous veulent du bien

Notre tube digestif est composé de milliards de bactéries (environ 100 000 milliards chez un adulte), bonnes ou mauvaises, appartenant à plusieurs centaines d’espèces différentes. Quand celles-ci sont en équilibre, elles contribuent à la digestion et à l’élimination des aliments dont notre organisme n’a pas besoin, elles produisent des vitamines et stimulent le système immunitaire. Mais quand les mauvaises bactéries sont en surnombre, notre système digestif est chamboulé et les bonnes bactéries ne peuvent plus faire leur travail correctement. Nous sommes alors sujets à des problèmes de digestion, des infections à répétition, ou bien d’allergies par exemple. C’est précisément ici que les probiotiques entrent en jeu. Ils nous aident à rétablir l’harmonie dans notre microbiote et à faire face aux diverses pathologies auxquelles nous sommes exposés.

Qu’est-ce que les probiotiques ?

Les probiotiques sont des micro-organismes vivants (bactéries ou levures par exemple) naturellement présents dans l’organisme. Ils contribuent à l’équilibre de la flore intestinale et ainsi à nous maintenir en bonne santé. L’OMS (Organisation mondiale de la santé) et la FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture) définissent les probiotiques comme « des micro-organismes vivants qui, lorsqu’ils sont ingérés en quantité suffisante, exercent des effets positifs sur la santé, au-delà des effets nutritionnels traditionnels ».

Le microbiote n’est pas inné. En effet, l’enfant constitue sa population bactérienne dans les premières années de sa vie, à partir de son environnement (naissance par voie basse, alimentation, contact avec son entourage, etc.). Tout au long de notre vie, notre microbiote change, évolue, se renouvelle et se fragilise. Si 1/3 de nos bactéries sont communes, les 2/3 sont propres à chacun d’entre nous. Elles reflètent notre histoire personnelle (alimentation, mode de vie, sexe, âge, stress, etc.) ainsi que notre mise en contact avec des virus ou des microbes.

Les probiotiques les plus utilisés sont les Bifidobacterium, les Lactobacillus spp et la levure Saccharomyces boulardii. Il existe aussi des sous-espèces à ces familles. Par exemple :

  •        pour les lactobacillus : L. acidophilus, L. rhamnosus, L. bulgaricus, L. reuteri, and L.casei.
  •        Pour les Bifidobacterium : B. animalis, B. infantis, B. lactis, and B. breve.

Où trouver des probiotiques dans l’alimentation ?

Les probiotiques naturels sont présents dans bon nombre d’aliments. C’est la raison pour laquelle nous devons avoir une alimentation saine, variée et équilibrée. Mais où trouver les probiotiques ? Dans le détail, les aliments riches en probiotiques sont :

  • Les yaourts, surtout fermentés
  • Les laits fermentés
  • Le kéfir
  • La levure de bière non pasteurisée
  • Les légumes fermentés (choucroute, kimchi, pickles, etc.)
  • La sève de bouleau
  • Le pain au levain naturel
  • Les produits à base de soja comme le tamari, le shoyu, le miso non pasteurisé, le tempeh,
  • Le kombucha.
  • Le vinaigre de cidre

 

UN MICROBIOTE FRAGILISÉ AU QUOTIDIEN

Malheureusement, notre mode de vie influence souvent négativement notre équilibre intestinal. Si l’alimentation est pauvre en tous les aliments cités dans le point précédent, avec qui plus est un excès de mauvaises graisses et/ou de sucres, peu de fibres voire de l’alcool, et beaucoup d’aliments stérilisés ou pasteurisés, cela fragilisera davantage la flore intestinale.

Mais ce n’est pas le seul facteur perturbateur, car il est mis à rude épreuve par notre quotidien et notre mode de vie :

  •        Un excès de médicaments ou des médicaments pris sur une période longue (antibiotiques, corticoïdes, anti-inflammatoires non stéroïdiens, laxatifs…)
  •        La colonisation de germes pathogènes tels que les Salmonelles, le Candida albicans, etc.
  •        Du sport intensif ou pratiqué trop longtemps, par exemple les sports d’endurance : marathon, triathlon, trail, etc.
  •        Le tabac
  •        Le vieillissement du corps
  •        Un changement drastique de régime alimentaire
  • Le stress, qu’il soit d’origine professionnelle ou personnelle

C’est précisément dans ce cas de figure que les probiotiques en compléments peuvent venir en renfort.

Les bienfaits des probiotiques

Les probiotiques ont des bienfaits inestimables sur notre santé. Leurs effets sont bien sûr à individualiser selon la personne mais de manière globale, retenez que les probiotiques peuvent apporter leur contribution dans nos soucis de santé et :

  • Favoriser l’équilibre de la flore intestinale
  • Réguler le transit
  • Lutter contre la propagation des mauvaises bactéries
  • Soutenir le système immunitaire
  • traiter et prévenir les diarrhées associées aux antibiotiques ou aux traitements médicaux (radiothérapie)
  • Lutter contre les infections à Helicobacter pylori
  • Faciliter la digestion du lactose chez les personnes intolérantes
  • Traiter la constipation
  • Favoriser l’absorption de certains nutriments (améliorer la synthèse de la vitamine K par exemple)
  • Soulager le syndrome de l’intestin irritable (sous certaines conditions)
  • Prévenir les récidives des mycoses vaginales
  • Prévenir les rechutes de colite ulcéreuse
  • Aider à la perte de poids
  • Améliorer les troubles de l’humeur : anxiété, dépression et troubles bipolaires
  • Lutter contre certaines affections cutanées : allergies et eczéma atopique chez l’enfant

 

Quand et comment prendre des probiotiques ?

Normalement, toute personne en très bonne santé, qu’il soit enfant ou adulte en bonne santé ne devrait pas forcément avoir besoin de supplément en probiotiques.

Cependant, si sa composition a été altérée par l’un des facteurs cités précédemment, alors le microbiote peut avoir besoin d’un coup de pouce pour retrouver sa santé et sa richesse, et remettre un peu d’ordre dans son peuplement.

Pour être efficaces, les probiotiques doivent être vivants quand ils arrivent dans l’intestin. Or, 90 % de ces probiotiques naturels meurent au cours du voyage à cause de l’acidité de l’estomac. Vous devez donc ingérer les probiotiques au moment où le milieu est le moins acide, c’est-à-dire une demi-heure avant de manger, ou quelques heures après. Pour qu’ils arrivent intacts dans les intestins, il vaut mieux le ventre vide, cela leur permettra de ne pas rester trop longtemps au contact avec l’acide gastrique de notre estomac et donc d’avoir toutes leurs chances de ne pas être dégradés.  Ne les consommez pas non plus avec une boisson chaude, car les ferments sont détruits au-dessus de 45 degrés. De manière générale, partez sur des comprimés gastro-résistants, que l’on trouve de plus en plus facilement.

Pour la durée de la cure, tout dépend de la maladie dont vous souffrez. Sachez quand même que plus la cure est longue et régulière, plus elle est efficace. Eh oui, ces bonnes bactéries ne restent pas longtemps dans l’intestin, seule une cure sur la durée peut apporter tous les bienfaits des probiotiques. Généralement, une cure de 1 à 3 mois à renouveler régulièrement dans l’année est nécessaire. N’hésitez pas à consulter un médecin avant de commencer une cure afin de personnaliser la cure à vos besoins. Un professionnel de santé saura vous conseiller sur le type de produits, le dosage, ainsi que le délai de la cure.  

À noter qu’au début du traitement, des effets indésirables peuvent survenir chez certaines personnes, notamment des troubles digestifs. Dans ce cas, il suffit de réduire les doses pour que tout redevienne normal.

 

Comment optimiser l’efficacité des probiotiques ?

Les bienfaits des probiotiques sur la flore intestinale et certaines pathologies sont nombreux. Pour optimiser leur efficacité, voici quelques conseils :

  • Conservez les probiotiques dans un endroit sec et aéré, à l’abri de la lumière, la chaleur et l’humidité.
  • Choisissez les probiotiques en fonction du traitement.
  • Prenez-les au bon moment et aux doses prescrites, soit entre 1 milliard et 100 milliards d’unités par jour.
  • Partez sur des probiotiques aux souches différentes
  • Privilégiez les probiotiques naturels ou ceux conditionnés dans des gélules gastro-résistantes.
  • Prenez des prébiotiques avec les probiotiques, mais ça, l’alimentation riche en fruits et légumes en est le secret !

Le rôle des prébiotiques

Souvent confondus, prébiotiques et probiotiques sont pourtant deux choses tout à fait différentes.

Les prébiotiques (inuline, fructo-oligosaccharides…) sont des substances présentes naturellement dans certains aliments sous formes de fibres alimentaires non digestibles. Leur rôle est de favoriser l’activité des bactéries saines, c’est-à-dire des probiotiques en leur fournissant l’énergie nécessaire à leur croissance. C’est en quelque sorte la nourriture des probiotiques.

On les retrouve naturellement dans de nombreux aliments tels que :

  •        Les fruits : banane, fraise
  •        Les légumes : artichaut, asperges, ail, poireaux, oignons,
  •        Les céréales : orge, seigle, etc.
  •        Les racines : chicorée, pissenlit…
  •        Le lait maternel

 

Ils sont donc indissociables et travaillent de pair avec les probiotiques pour améliorer la santé intestinale.

Où acheter des probiotiques ?

Ces dernières années, les probiotiques sont devenus des produits tendance pour soigner les problèmes du microbiote et autres maux. Aussi, leur commercialisation ne se limite pus dans les pharmacies. On en trouve aujourd’hui dans de nombreux commerces sous différentes marques. Ces compléments alimentaires sont vendus sous forme de gélules, comprimés, poudre et liquide.

Alors, où trouver des probiotiques ? Vous pouvez en acheter auprès des :

  • Pharmacies
  • Parapharmacies
  • Magasins bio
  • Boutiques spécialisées en diététique
  • Sites des fabricants

Si les probiotiques sont vendus un peu partout, la qualité n’est pas toujours au rendez-vous. Pour profiter de tous les bienfaits des probiotiques, soyez attentif aux étiquettes du produit. La réglementation sur la vente de compléments alimentaires en probiotiques est très stricte. Ainsi, les étiquettes doivent mentionner la souche, l’espèce et la sous-espèce. Par ailleurs, elles doivent également comporter le nom du produit, la date limite de consommation, les conseils d’utilisation, la dose quotidienne recommandée, etc.

En outre, vérifiez auprès du fabricant que toutes les souches ont été déposées dans une collection de cultures telles que la CNM ou Collection nationale de culture de micro-organismes de l’Institut Pasteur, et qu’elles ont été déclarées auprès de la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes).

 

EN CONCLUSION

Les probiotiques sont de bonnes bactéries indispensables pour avoir un bon transit intestinal. Efficaces contre un bon nombre de symptômes fragilisants, ils sont des alliés au quotidien. C'est pourquoi il est utile d'intégrer dans notre alimentation des aliments riches en probiotiques, dont notre site regorge ! Dans certains cas, une supplémentation en probiotiques peut être nécessaire pour réguler le fonctionnement de notre flore intestinale, et prendre soin de sa santé au quotidien.

 

Qui sommes-nous ?

Kazidomi est un e-commerce proposant plus de 4000 produits sains à petits prix

Newsletter

Recevez toutes les news et les offres Kazidomi en exclusivité !

Panier d'achat