Essayez l’adhésion et recevez 10€ sur votre 1ère commande avec le code HELLO10

Alerte canicule : nos conseils pour survivre

Santé Bien-être Publié le 22/06/2021
Alerte canicule : nos conseils pour survivre
À l’arrivée de l’été, on redoute souvent la canicule. Cependant, sachez que de simples gestes permettent de faire efficacement face à cette forte vague de chaleur.

Une folle envie permanente d’eau fraîche. Une pelouse toute rabougrie. Une atmosphère suffocante à la maison. Des plages bondées... Ce sont manifestement les signes d’une canicule ! Pour survivre à cette période de chaleur intense, découvrez les bons gestes à adopter.

Quand parle-t-on de canicule ?

canicule

La canicule se définit comme une vague de chaleur diurne et nocturne particulièrement élevée, et ce, pendant au moins une période de 3 jours consécutifs.

La détermination thermique d’une période caniculaire est plus ou moins subjective, car cela dépendra en principe de la région en question. Dans l’hémisphère sud, pendant une canicule, la température de nuit peut s’élever jusqu’à + 30 °C. Quant à la température en journée, vous pourrez trouver des chiffres « cuisants » de +50 °C. Dans l’hémisphère nord, notamment en Europe occidentale, on parle de canicule lorsque les nuits atteignent +20 °C et les jours +35 °C.

Sachez que la période à risque de canicule en France se situe entre le 15 juillet et le 15 août, là où les températures sont les plus élevées.

Comprendre les différents niveaux d’activation de la canicule selon la météo en France

Vous souvenez-vous de la grande canicule de 2003 dans l’Hexagone ? Avec une chaleur battant tous les records, c’était sans aucun doute les 15 jours les plus éprouvants pour tous les Français. Après ce phénomène, l’État a pris des mesures et a mis en place le Plan canicule. Ce dernier est activé du 1er juin au 15 septembre. Il consiste en un suivi de l’évolution de la température en collaboration avec Météo-France, Santé publique France et la Direction générale de la santé.

Voici les différents niveaux d’activation du Plan canicule.

Niveau 1 — veille saisonnière (vigilance verte)

Il s’agit d’une activation automatique, dès lors que le Plan canicule est lancé, c’est-à-dire le 1er juin. C’est une veille des indicateurs biométéorologiques d’une canicule (intensité et durée des différentes températures, zones géographiques concernées, pollution atmosphérique, etc.) menée par Météo-France.

Sachez que le niveau 1 peut notamment être activé avant le 1er juin ou après le 15 septembre, selon la précocité ou le prolongement du niveau de chaleur enregistré.

Ce premier niveau consiste en :

  • La vérification des dispositifs opérationnels
  • La mise en place d’une surveillance météorologique sanitaire
  • L’ouverture de la plateforme téléphonique nationale « Canicule info service »

Niveau 2 — avertissement chaleur (vigilance jaune)

Le niveau 2 est activé lorsqu’une montée importante de température est potentiellement envisageable dans les jours à venir. Il permet ainsi aux différents services de se préparer à un passage possible au niveau 3 et d’anticiper les différents risques.

Quant aux communications locales (particulièrement le week-end et les jours fériés), elles seront renforcées.

Niveau 3 — alerte canicule (vigilance orange)

En se basant sur la carte de vigilance météorologique de Météo-France et de l’Institut de veille sanitaire, c’est la Direction générale de la santé, plus particulièrement les préfets des départements concernés, qui déclenchent l’alerte canicule.

Lorsqu’on atteint le niveau 3, les préfets en question doivent agir selon les instructions dans le Plan de Gestion d’une Canicule Département (PGCD). Ce dernier renferme les actions et les préventions à destination des personnes à risque (séniors, enfants, personnes travaillant en plein air, etc.). Pendant l’alerte canicule, le Samu effectue des tournées et des visites à domicile, des lieux d’accueil sont ouverts aux sans-abris, toute activité sportive est proscrite...

Niveau 4 — mobilisation maximale (vigilance rouge)

La mobilisation maximale a lieu lorsque la vague de chaleur risque d’entraîner des dommages collatéraux à l’instar d’une sècheresse, des feux de forêt, une pénurie d’eau potable, une panne d’électricité, la saturation des hôpitaux...

Le niveau 4 est activé au plan national sous les ordres du Premier ministre lorsque la canicule est exceptionnellement intense et surtout durable, comme celle de 2003.

Comment se protéger contre la canicule ?

canicule-definition

Après la canicule de 2003, la canicule de 2020 est venue s’ajouter à la liste des périodes caniculaires qui auront marqué les esprits. Face à ces 2 contextes, on appréhende les prochaines canicules.

Quoi qu’il en soit, voici des gestes de base qui vous permettront de mieux vivre les futures vagues de chaleur.

Honneur aux lieux frais

Pendant la journée ou pendant la nuit, préférez les lieux frais qui ne vous exposent pas au soleil : cinémas, centres commerciaux, musées, etc.

Vous pouvez aussi rafraîchir votre maison grâce aux astuces suivantes :

  • Fermez les fenêtres pendant la journée pour éviter l’entrée de chaleur lorsque vous n’êtes pas là.
  • Ouvrez plusieurs fenêtres le soir pour faire circuler l’air et rafraîchir les pièces. Si vous le pouvez, installez des ventilateurs dans les pièces.
  • Rentrez vos plantes à l’intérieur pour provoquer l’évapotranspiration et humidifier ainsi l’intérieur.

Une hydratation au maximum

Même si vous ne ressentez pas la soif, hydratez-vous au maximum. Buvez ainsi obligatoirement au moins 1,5 L à 2 L d’eau. Pendant la canicule, évitez les jus de fruits, qui sont souvent sucrés et qui donnent encore plus soif. Autrement, vous avez la possibilité de vous désaltérer grâce à des boissons saines comme le kombucha.

Par ailleurs, pensez à boire un peu d’eau chaude que vous conserverez dans un contenant isotherme. Ce faisant, votre organisme devra moins travailler pour réchauffer l’eau et vous serez réhydraté plus efficacement.

Une alimentation saine et rafraîchissante

Pour survivre à une canicule, pensez à une alimentation adaptée :

  • Préférez les aliments frais et faciles à digérer pour mieux ménager votre organisme.
  • Consommez des aliments riches en eau pour vous hydrater : concombre, pastèque, tomate, etc.
  • Ne buvez pas d’alcool, car cela provoquera un effet diurétique et vous déshydratera très rapidement.

Équipez-vous des bons accessoires « anti-chaleur »

Évitez autant que possible de sortir au cours des heures les plus chaudes en journée. Cependant, si vous devez absolument aller quelque part, munissez-vous d’un brumisateur pour vous rafraîchir et emportez votre gourde remplie d’eau partout avec vous.

N’oubliez pas non plus de vous protéger du soleil avec une crème solaire lors de vos sorties en fin d’après-midi.

Qui sommes-nous ?

Kazidomi est un e-commerce proposant plus de 4000 produits sains à petits prix

Newsletter

Recevez toutes les news et les offres Kazidomi en exclusivité !

Panier d'achat