Qu’est-ce que la spiruline et d’où vient-elle ?

Apparue il y a environ 3,5 milliards d’années, la spiruline (Spirulina Platensis) reste avant tout une variété de micro-algue d’eau douce. Cette cyanobactérie (algue bleu-vert) est consommée un peu partout dans le monde depuis la nuit des temps. Se présentant sous forme de spirale, la spiruline est d’une taille microscopique (d’environ 0,1 mm) et reste donc invisible à l’œil nu.

Il est difficile de retracer avec précision l’histoire de la spiruline, mais elle ferait partie des premiers micro-organismes vivants sur Terre. Les Aztèques l’utilisaient autrefois pour la préparation de Tecuitlatl (petite galette de spiruline), tandis que les Kanembou en faisaient l’ingrédient principal du Dihé (gâteau sec employé dans la composition de bouillon ou de sauce).

Quoi qu’il en soit, la spiruline se développe encore jusqu’à aujourd’hui naturellement dans de nombreuses régions tropicales et subtropicales. Notamment en Amérique centrale (Mexique), en Afrique (Tchad et Kenya), mais aussi en Inde et en Chine. Néanmoins, comme les bienfaits de la spiruline ne cessent de s’accumuler, la demande s’accroît également. C’est d’ailleurs pour cette raison que d’autres pays comme la France se sont lancés dans une culture artificielle de la spiruline.

Spiruline

Pourquoi dit-on que la spiruline est un super-aliment ?

La spiruline a connu un regain d’intérêt auprès de la communauté scientifique vers les années 50, et les études concernant ses bienfaits n’ont cessé de se démultiplier depuis. Les vertus de la spiruline sont d’ailleurs largement reconnues de nos jours.

Déclarée « meilleur aliment pour l’humanité au 21e siècle » par l’OMS, et « l’aliment idéal et le plus complet de demain » par l’UNESCO, cette cyanobactérie gagne chaque jour en popularité. Depuis quelques années, la spiruline est même considérée comme un super-aliment. Les sportifs l’utilisent beaucoup pour sa teneur en antioxydants et en protéines.

Pareillement, elle est très appréciée des végétariens pour sa richesse exceptionnelle en fer et en vitamines.

1. Une solution au réchauffement climatique

Les vertus de la spiruline ne se concentrent pas uniquement sur la santé. Il s’agit aussi d’une alternative idéale, parfaitement compatible avec une démarche écologique. Avec le réchauffement climatique, il devient effectivement urgent de changer nos habitudes alimentaires et donc de consommer moins de viande.

Bien évidemment, les protéines végétales comme la spiruline sont une des solutions envisagées. Très intéressante au niveau environnemental, elle absorbe le CO2 pour se développer et nécessite peu d’eau pour être cultivée. D’après le livre de Monique Poupart, La simplicité alimentaire, la culture de la spiruline nécessite en réalité 4 fois moins d’eau que le soja et 5000 fois moins d’eau que pour produire du bœuf.

Ainsi, grâce à sa haute teneur en protéine, elle constitue un substitut à la viande, idéal pour les végétariens et végétaliens.

2. Une solution aux problèmes de malnutrition

Avec l’augmentation incessante des températures, on prévoit aussi une augmentation de la malnutrition dans le monde ainsi qu’une plus grande difficulté à cultiver le riz, le maïs ou encore le blé. Ce qui pourrait causer de gros problèmes de disponibilité alimentaire. Facile à cultiver, écologique et sans pesticide, la spiruline constitue donc une excellente solution.

Constituant un véritable concentré de vitamines, de minéraux, de phytonutriments et d’oligo-éléments, ce super-aliment ferait alors des miracles dans la lutte contre la malnutrition. Il permettrait d’apporter les atouts nutritionnels nécessaires pour redonner force et vigueur au corps et à l’organisme. C’est le bienfait de la spiruline le plus intéressant.

Quels sont les principaux composants de la spiruline ?

La spiruline a un spectre d’action très large et une puissance inégalée dans le domaine de la santé et de la prévention des carences alimentaires. Pour cause, cette algue bleu-vert est un composé naturel et est donc facilement assimilée et absorbée par l’organisme. Ses qualités nutritionnelles en font également un complément alimentaire très populaire.

Une source de protéines

En réalité, la spiruline est composée de 55 à 70 % de protéines. Ce taux varie en fonction de son origine et de la culture et des conditions de production. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il faut toujours privilégier la spiruline bio. Il s’agit ainsi d’une source de protéines végétales très intéressantes pour assurer l’apport en acides aminés essentiels qui ne sont pas fabriqués naturellement par votre corps. La spiruline apporte également de nombreux acides aminés y compris les 8 acides aminés essentiels non synthétisés par l'organisme et sont particulièrement bien assimilés. 

Des minéraux et oligo-éléments

Si la spiruline suscite autant d’intérêt, c’est sûrement à cause de sa composition nutritionnelle très variée. Elle est autant riche en fibres alimentaires qu’en bêta-carotène. La spiruline bio est également très appréciée pour sa forte teneur en acide gamma linolénique (GLA). Celui-ci constitue une forme d’acide gras polyinsaturé appartenant à la famille des oméga-6.

Riche en chlorophylle et phycocyanine

La chlorophylle, un des pigments de la spiruline, régule aussi le transit et favorise l’élimination des toxines d’origine digestive. Il en est de même pour la phycocyanine qui aide en plus à préserver la santé du foie et à soutenir les défenses immunitaires.

Une source végétale et naturelle de vitamines B

La spiruline est également très riche en vitamines du groupe B (B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9). Ces dernières années, les autorités scientifiques penchent cependant en défaveur de la spiruline en ce qui concerne son effet sur la lutte contre les carences en cobalamine.

La consommation régulière de spiruline ne suffirait effectivement pas à assurer le besoin quotidien en vitamine B12. Cependant, elle en contient des analogues (la cyanocobamide et la méthylcobalamine). Elle reste aussi un excellent complément alimentaire pour garder la forme et la vitalité chaque jour puisqu’elle regorge d’autres minéraux et nutriments (calcium, magnésium, sodium, potassium, phosphore, sélénium, fluor, manganèse, vitamine D, vitamine E, vitamine K, bêta-carotène, etc.).

Quels sont les bienfaits de la spiruline sur l’organisme ?

Selon, Fanny Parise et ‎Emmanuelle Levesque, auteures de Spiruline : Bienfaits et recettes d’un aliment incroyable, « la spiruline est 28 fois plus riche en fer que les épinards, contient 3 fois plus de protéines que la viande, est 26 fois plus concentrée en calcium que le lait et 15 fois plus riche en bêta-carotène que la carotte ». Riche en fer, en vitamines, en minéraux, en oligo-éléments, en fibres et antioxydants, ce super-aliment recommandé par de nombreux experts de la nutrition a ainsi de nombreux bienfaits sur la santé.

1. Un complément alimentaire naturel pour les sportifs

Pour les sportifs, la spiruline est une alternative non négligeable pour sa teneur en protéines. Faible en calories et en glucides, elle contient entre 55 et 70 % de protéines. C’est 3 fois plus que la viande.

En tant que super-aliment et complément alimentaire naturel, elle :

  • Permet une meilleure récupération des muscles après le sport ;
  • Améliore et augmente l’endurance, la performance et la résistance ;
  • Donne de l’énergie ;
  • Favorise la prise de masse musculaire.

Par ailleurs, la spiruline peut également avoir des effets bénéfiques dans l’atténuation des symptômes de stress, de fatigue ou encore de surmenage.

2. Un aliment détox efficace

Votre corps doit récupérer des repas copieux de fin d’année ? Pas de panique. Quelques cuillères de spiruline bio, une alimentation saine, un peu de sport et le tour est joué.

Utiliser de la spiruline vous aidera effectivement à :

  • Rééquilibrer votre transit ;
  • Évacuer les déchets du corps tels que les toxines et les produits chimiques ;
  • Soutenir la défense du système immunitaire ;
  • Régénérer et renforcer le foie en cas d’abus d’alcool, de sucreries, de chocolat et de tabac.

Retrouvez toutes nos recettes détox : le smoothie banane spiruline et lait d’amandes, le bowl à la spiruline et lait de coco et plein d’autres recettes Kazidomi !

Comment consommer la spiruline ?

Aujourd’hui, la spiruline est plus accessible que jamais. De plus, elle se présente sous différentes formes pour la convenance de chacun. Vous pouvez notamment consommer de la spiruline en poudre, de la spiruline en gélules ou de la spiruline en comprimés.

1. La spiruline en poudre

Elle peut être mélangée avec de l’eau, dans des boissons, comme des smoothies, des energy bowls, des yaourts, des préparations salées ou tout simplement saupoudrée sur vos plats favoris. Il existe aussi des mélanges comme le Green Mix bio de Purasana qui combine chlorella, spiruline, herbe de blé et orge. De quoi commencer la journée en pleine forme !

Il est cependant déconseillé d’ajouter de la spiruline en poudre dans des préparations chaudes ou de la chauffer. Cela dénaturera sa valeur nutritionnelle, principalement au niveau des minéraux et vitamines. Vous perdrez donc une bonne partie des bienfaits de la spiruline.

2. La spiruline en comprimés ou en gélules

L’avantage des comprimés et gélules est qu’ils permettent de masquer l’odeur de spiruline qui peut être dérangeante pour certaines personnes. Ils restent également plus faciles à avaler et à doser.

Quelle quantité de spiruline prendre chaque jour ?

La spiruline apporte réellement de nombreux bienfaits santé. Pour profiter de ses effets thérapeutiques et ses qualités nutritionnelles exceptionnelles, il est conseillé de commencer par une quantité réduite et puis de l’augmenter progressivement.

Si vous préférez la spiruline en gélules, un maximum de 4 gélules par jour suffit largement. Pour la spiruline en poudre, une consommation quotidienne de 1 gramme est l’idéal. Prenez-la une demi-heure avant les repas. À partir de la deuxième semaine, vous pouvez augmenter la dose de manière progressive jusqu’à 2 à 5 grammes (soit environ une cuillère à café).

Bien évidemment, la quantité peut varier en fonction de chaque individu. Par exemple, certains sportifs prennent 5 à 10 grammes par jour lors d’une compétition ou d’un entraînement intensif.

« Aucun autre aliment ne réunit autant de nutriments essentiels à l’homme », Bernard Schmitt, médecin endocrinologue.

Retrouvez tous nos super-aliments en poudre et compléments alimentaires sur notre boutique en ligne KAZIDOMI.

Spiruline

Qui ne doit pas prendre de spiruline ?

La composition exceptionnelle de la spiruline en fait un excellent allié pour le bien-être, mais c’est également celle-ci qui peut présenter des dangers pour la santé de certains individus. Due à sa forte teneur en fer, cette micro-algue est notamment déconseillée aux personnes souffrant d’hémochromatose (une maladie génétique qui se caractérise une absorption intestinale anormalement excessive de fer).

Faites également attention au danger de la spiruline si vous êtes sujet à des calculs rénaux ou une insuffisance rénale. Comme la spiruline aide également à l’assimilation de la phénylalanine, acide aminé essentiel, elle est contre-indiquée en cas de phénylcétonurie. Pareillement, vous devez redoubler de vigilance dans d’autres cas particuliers tels que la présence d’une maladie auto-immune (polyarthrite rhumatoïde ou sclérose en plaques), d’une hyperparathyroïdie ou d’anomalies sanguines et urinaires.

Dans tous les cas, ayez toujours le réflexe de consulter votre médecin ou un professionnel de la santé qualifié avant de commencer tout traitement ou cure.

Quels sont les effets secondaires ou dangers de la spiruline ?

Comme pour tous compléments alimentaires, la surconsommation de la spiruline peut donner l’inverse de l’effet escompté. Cela peut également entraîner des effets secondaires tels que les nausées, les troubles digestifs (ballonnements, constipations, diarrhées), les maux de tête ou l’accentuation de l’anxiété. En règle générale, ces risques sont néanmoins temporaires et disparaissent après quelques jours.

De plus, ils peuvent être très facilement évités en respectant le dosage recommandé et à condition que vous l’augmentez petit à petit. Ne négligez pas non plus les avertissements concernant les contre-indications concernant la spiruline. Encore une fois, l’avis préalable d’un médecin spécialisé peut être avantageux dans ce cas. Il pourra ainsi vous prescrire une dose exacte en fonction de vos besoins.

De même, il convient d’être prudent et d’en parler à votre médecin si vous prenez un traitement ou souffrez de problèmes de santé particuliers.