30€ OFFERT EN PARRAINANT UN AMI. PLUS D’INFO DANS MON COMPTE < PARRAINAGE

Comment lutter contre la pollution numérique ?

À propos Publié le 02/07/2021
Comment lutter contre la pollution numérique ?
L’essor de la digitalisation grâce à Internet nous facilite aujourd’hui la vie comme jamais. Néanmoins, derrière ce contexte se cache également une triste réalité : la pollution numérique.

Internet constitue manifestement une vraie mine d’or. Et on n’hésite pas à en profiter, car il nous offre tout, en quelques clics. Cependant, en examinant plus en profondeur, la dématérialisation grâce à la Toile est en réalité à double tranchant. Certes, Internet est à l’origine d’une pléthore d’avantages, mais c’est également la cause de la pollution numérique, un problème environnemental de taille que nombreux d’entre nous ignorent malheureusement.

Pollution numérique : définition

pollution-numerique

Les différents terminaux technologiques (smartphones, liseuses électroniques, télévisions, smartwatch, etc.) produisent toutes sortes de formes de pollution : émission de gaz à effet de serre, accumulation de déchets électroniques, surexploitation des ressources terrestres, pollutions chimiques… Cette situation définit concrètement ce qu’est la pollution numérique.

En quoi le numérique est-il polluant ?

La fabrication du matériel constitue la plus grande partie de la pollution numérique (utilisation de 35 % d’énergie primaire et 79 % d’eau). Vient après l’énergie astronomique que consomment les appareils technologiques.

Voici le top 4 des principaux usages sur Internet qui provoquent une pollution numérique :

  1. Le visionnage des vidéos en streaming (60 % des données sur Internet)
  2. Les activités sur les réseaux sociaux (like, stories, retweets, etc.)
  3. Les activités dans la boîte mail
  4. L’utilisation des moteurs de recherche

Les astuces pour réduire notre pollution numérique

L’enjeu concerné par les conséquences néfastes de l’utilisation démesurée du numérique de nos jours est crucial. De fait, chacun devrait appliquer les gestes suivants pour limiter sa pollution numérique.

Changer le comportement sur Internet

Optimiser l’utilisation des moteurs de recherche

  • Troquez Chrome ou Firefox par des moteurs de recherche écoresponsables comme Ecosia.
  • Tapez directement l’URL du site web dans la barre de recherche afin d’écourter le trajet des données.
  • Mettez les sites que vous visitez régulièrement en « favori » afin d’y accéder immédiatement.
  • Fermez les onglets superflus qui entraînent la consommation d’énergie inutile par les serveurs.

Lever le pied sur le visionnage de vidéos

  • Téléchargez vos vidéos au lieu de les regarder en ligne (pareil pour la musique).
  • Limitez la résolution HD et adaptez votre vidéo selon le terminal de visionnage.
  • Désactivez l’autoplay des vidéos sur les réseaux sociaux et les différentes plateformes (Netflix, Amazon, etc.).

Limiter le stockage de données en ligne

Le stockage numérique entraîne une pollution importante. De fait, au lieu de sauvegarder vos fichiers sur le cloud, préférez le stockage de ces derniers directement dans votre ordinateur. Sachez d’ailleurs que vous consommez 2 fois plus d’énergie en allant sur Internet pour consulter vos documents.

Pensez à investir dans un disque dur externe présentant une large capacité de sauvegarde pour stocker vos fichiers. Et bien sûr, n’oubliez pas de supprimer les fichiers devenus inutiles.

Modifier les « mauvaises habitudes » au quotidien

Allonger la durée de vie des équipements informatiques

Nous avons tendance à céder aux modes et à courir dans les boutiques dès lors que le nouveau smartphone dernier cri apparaît sur le marché, par exemple. Or, réagir ainsi pousse à la production massive de nouveaux appareils. Et comme nous l’avons dit plus haut, c’est le processus de fabrication qui constitue la plus grande part de la pollution numérique.

Au lieu de cela, il est préférable de chouchouter le dispositif que nous avons déjà en notre possession, afin d’éviter d’en acheter un nouveau. Et si le renouvellement s’impose, mieux vaut se tourner vers les appareils d’occasion ou reconditionnés.

Éteindre sa box Internet et le boîtier TV la nuit

Une box ADSL et un boîtier TV qui restent allumés 24 h/24 consomment approximativement 200 kWh/an. Pour réduire cette consommation énergétique, la solution est simple : éteignez les dispositifs cités précédents la nuit ! En effet, à quoi bon les laisser allumés alors que vous ne les utilisez pas parce que vous dormez ?

Mettez vos appareils en mode « économie »

  • Lorsque vous ne regardez pas la télévision, éteignez, voire débranchez-la.
  • Mettez votre ordinateur en veille si vous devez vous absenter un instant.
  • Réduisez au maximum la luminosité de votre téléphone pour optimiser la batterie.
  • Débranchez votre chargeur une fois vos différents terminaux bien rechargés.

Qu’en est-il de la pollution des mails ?

pollution-du-numerique

Sachez qu’en France, environ 8 à 10 milliards de mails par heure ont été échangés en 2018 (sans compter les spams). Imaginez alors les échanges dans le monde entier…

Pour limiter la pollution numérique par mail, voici de bonnes habitudes à adopter :

  • Faites le tri dans votre boîte mail et supprimez tout ce qui vous semble inutile.
  • Utilisez des logiciels antispam pour ne garder que le nécessaire dans votre boîte mail.
  • Désabonnez-vous des newsletters que vous ne consultez même pas.
  • Ciblez bien vos messages en réduisant le nombre de destinataires.
  • Compressez la taille des pièces jointes et supprimez les pièces jointes en répondant aux mails.
  • Pour les fichiers conséquents, préférez des outils comme WeTransfer qui supprime les données sur le serveur après quelques jours.
  • Supprimez votre ancienne boîte mail que vous n’utilisez plus, mais qui reçoit quand même toujours des messages (pareil pour les comptes inutiles sur les réseaux sociaux).

Pour résumer tout cela, voici la pollution numérique en chiffres :

  • Un ordinateur de 2 kg nécessite 600 kg de matières premières pour sa fabrication (Ademe).
  • Il y aura plus de 48 milliards d’objets connectés en 2025 (Ademe).
  • 1 télévision équivaut à 2,5 tonnes de matières premières et 350 kg de CO2 (Greenpeace).
  • 1 box internet allumé 24 h/24 consomme jusqu’à 300 kWh (Greenpeace).
  • 1 email standard équivaut à 4 g de CO2. Avec une pièce jointe volumineuse, les chiffres s’élèvent à 50 g de CO2 (Carbon Literacy Project).

Comment ne pas réagir face à de tels chiffres ?

Qui sommes-nous ?

Kazidomi est un e-commerce proposant plus de 4000 produits sains à petits prix

Newsletter

Recevez toutes les news et les offres Kazidomi en exclusivité !

Kazidomi logo

Economisez jusqu'à 50% sur tous vos achats

L'adhésion Kazidomi vous offre:

  • Des réductions jusqu'à 50% sur plus de 4000 produits sains, naturels, moins transformés et au prix juste
    Jusqu'à - 50% sur tous les produits
  • Livraison express neutre en carbone offerte dès 69€ en point relais
    La livraison gratuite en point relais dès 69€
  • Des surprises dans vos colis
    Des surprises dans vos colis
  • Des avantages exclusifs chez plus de 10 partenaires
    Des avantages exclusifs chez plus de 10 partenaires
  • Accès à des promotions et bons plans en continu
    Accès à des promotions et bons plans en continu

Choisissez votre formule

Sélectionner une langue ou un pays

Panier d'achat 0