Qu’est-ce que le physalis ?

Le physalis, un fruit qui n’est plus à présenter. C’est une plante dont les baies ressemblent à la tomate-cerise par sa forme, mais se distinguent de celle-ci par son fruit qui est enveloppée dans un calice orange.

Amour en cage, lanterne chinoise, cerise de terre, tomate pelée, baie d’or, coqueret, cerise ananas, pok pok, groseille du Cap, cerise des Juifs… il existe aujourd’hui une foule de jolis petits surnoms pour décrire ce petit fruit orange enrobé d’une jolie corolle dentelée.

Physalis

Toutes ces appellations peuvent d’ailleurs désigner différentes variétés. En effet, il existerait environ 90 espèces de physalis. Elles ne sont pas toutes comestibles, alors, il faut bien faire attention. En France, on retrouve le plus souvent sur les étals le Physalis pruinosa (au goût très sucré), le Physalis peruviana (d’une couleur dorée scintillante) et le Physalis ixocarpa (ou tomatille, qui peut avoir une couleur qui vire au violet).

Quoi qu’il en soit, le physalis est une plante qui appartient à la famille des Solanacées (comme la tomate et l’aubergine), quelle que soit sa variété. Les baies sont recouvertes d’un voile qui se déchire lorsque le fruit est mûr.

Le fruit tantôt juteux et sucré tantôt acidulé est souvent utilisé pour décorer les pâtisseries. Désormais, le physalis peut aussi être savouré séché, afin de profiter de tous ses bienfaits.

Pourquoi consommer du physalis ?

Le physalis est particulièrement apprécié pour son goût unique qui avoisine à la fois celui de la tomate, de la mangue et de la groseille. La saveur du fruit de physalis peut néanmoins légèrement changer en fonction de la variété. Mais le physalis regorge également de nombreuses vertus thérapeutiques. Autrefois consommées par les Incas pour leurs vertus santé, les graines de physalis sont aujourd’hui utilisées dans le traitement d’allergies ou de maladies auto-immunes.

Bien évidemment, ce n’est pas leur seule utilisation. En réalité, les bienfaits du physalis sont multiples.

  • Le physalis permettrait notamment de renforcer le système immunitaire. Il est effectivement une bonne source de flavonoïdes, de phosphore, de pectine et de vitamines A, C, B1, B2, B6 et B12.
  • Le fruit du physalis possède également une très forte concentration en antioxydants qui neutralisent les radicaux libres dans le corps.
  • Il offre un apport important en bêta-carotène, qui contribue à la bonne santé des os, des dents et de la vision. Ce pigment naturel est également un excellent allié beauté.
  • Par ailleurs, 16 % du poids des fruits de physalis est composé de protéines, ce qui en fait un ingrédient intéressant dans une alimentation végétarienne et végétalienne.
  • Excellente source d’acides gras essentiels et de vitamine E, le physalis préviendrait pareillement les maladies cardiovasculaires.

Physalis : quelle est la dose idéale à consommer quotidiennement ?

Dans la famille des super-fruits, il ne faut pas oublier les fruits de physalis (tout comme les baies de goji et l’açaï). Ils ne viennent pas uniquement décorer vos glaces et pâtisseries, ils sont également une excellente source de nutriments. Une quinzaine de physalis séchés suffit notamment à bénéficier de tous les bienfaits du fruit. Mais bien évidemment, vous n’avez pas besoin de le consommer sous cette forme.

Par ailleurs, 100 g de baies de physalis (une vingtaine de graines) comblent 35 % des apports quotidiens recommandés en vitamine C et apportent 155 mg de potassium.

140 grammes (soit environ une tasse de fruits de physalis) fournissent :

  • De la vitamine A (50 µg) ;
  • De la vitamine B1 (0,154 mg) ;
  • De la vitamine B2 (0,056 mg) ;
  • De la vitamine B3 (3,92 mg) ;
  • Du fer (1,4 mg) ;
  • Des glucides (15,68 g) ;
  • Du phosphore (56 mg) ;
  • Et du calcium (13 mg).

Physalis

Comment cuisiner le physalis ?

Le physalis est une plante extraordinaire à bien des égards. Et heureusement, vous pouvez le consommer de plusieurs manières différentes.

  • Les graines de physalis agrémentent notamment parfaitement le ceviche, ce plat de poisson cru mariné dans le jus de citron.
  • Les fruits ajouteront également une note d’acidité pour vos salades ou votre Poke Bowl.
  • Idéal en collation et dans vos céréales avec d’autres petits fruits séchés comme les canneberges et les bleuets, le physalis est aussi excellent pour créer un cocktail détonnant pour commencer la journée.
  • Pour vos plats salés, les physalis remplaceront très bien les raisins secs, les abricots secs ou les dattes dans les couscous, tajines et autres plats aux fruits séchés.
  • On pense aussi à les intégrer dans ses barres énergisantes, ses muffins ou toute autre sucrerie.

KAZIDOMI vous propose le Chocolat Noir Cru 70 % à la Physalis Bio et le Chocolat Noir à Croquer Amande Physalis Bio. Des chocolats gourmands et healthy à la fois !

Mais bien évidemment, les fruits de physalis sont aussi à croquer tels quels. Enfin, vous pouvez aussi les utiliser en simple tisane. Pour ce faire, infusez 50 g de baies sèches dans 1 litre d’eau bouillante pendant 10 min. Buvez 3 à 4 tasses par jour et voilà !

Pour profiter de tous les bienfaits du physalis, vous pouvez aussi décider de le planter dans votre jardin. Bien que le physalis est une plante originaire d’Amérique du Sud, il se retrouve aujourd’hui un peu partout dans le monde. Le petit arbuste d’environ 2 m de hauteur s’épanouit toutefois beaucoup mieux dans un endroit très ensoleillé.